20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 19:00

Le Rhin Antérieur vers Rueras:

Le Rhin Postérieur à Hinterrhein:

Le confluent des deux Rhin (à noter les couleurs différentes de chacun):

La suisse vers Sargans, sur le vélo:

Le Liechtenstein à vélo:

L'Autriche à vélo:

Le lac de Constance:

Le Rhin reprend son chemin à Constance:

Le Village de Stein Am Rhein:

Les chutes du Rhin vues d'en haut:

Les chutes du Rhin vues du bas:

Ca tourne à plein régime dans un barrage:

Une navette sur le Rhin à Bâle:

Le bac entre France et Allemagne:

Folfkore russe à Baden Baden:

Circuit Formule1 à Hockenheim:

Croisière dans la vallée romantique:

Partager cet article

Published by Xavier Schmitt - dans Le Rhin Juillet 2012
commenter cet article
15 juillet 2012 7 15 /07 /juillet /2012 19:00

Bonn - Cologne 60 kms
Rueras - Cologne 1190 kms
Le trop plein d'eau de Cologne qui ne sent pas bon pour la suite...
En ce matin du 15 Juillet 2012, il y a encore cette pluie qui ne cesse que très rarement et trop brièvement. Elle va m'accompagner dans la visite de la ville. Cette ville fut la capitale de l'ex-RFA. Au lendemain de la deuxième guerre mondiales après que l'allemagne fut coupée en deux, plusieurs villes furent pressenties pour accueillir le gouvernement de la RFA. Il y avait entre autres Frankfort, Stuttgart et Bonn. Cette dernière fut préférée en raison de sa petite taille qui donnait l'impression d'une installation provisoire d'une part et l'impossibilité de rivaliser avec les grandes capitales européennes d'autre part.

200-Statue de Beethoven

 

 

 

 

 

 

 

 

Statue monumentale de Ludwig Van Beethoven devant le Hall qui porte son nom...

 

 

 

 

 


Il fallait aussi que dans le coeur des allemands Berlin reste la capitale du coeur. Konrad Adenauer préférait aussi cette ville par commodité personnelle, étant maire de Cologne, non-loin de là. Bonn c'est aussi la ville natale d'un des plus grands compositeurs de musique classique. Il s'agit de Ludwig Van Beethoven. Située au 20 Bonngass, la maison natale est transformée en musée. On peut même y voir une partition originale d'époque ainsi que de nombreux objets utilisés par le compositeur né en 1770.

199-Hôtel de ville de Bonn

 

 

 

 

 

 

 

L'ancien hôtel de ville sur la place du marché à quelques mètres de la maison natale de Beethoven...

 

 

 

 

 

 

 

A quelques encablures de là se trouve l'ancien hôtel de ville sur la place du marché, désertée ce matin. Il faut dire qu'avec cette météo pluvieuse, nombreux ont du rester faire la grasse matinée en ce dimanche matin. Les terrasses hésitent à se déployer. C'est dans cette ville que Hans Riegel fondera une société bien connue des enfants. Il s'agit de Haribo. Il utilisera ses initiales ainsi que celles de Bonn (Hans Riegel Bonn). Je quitte la ville par les pistes cyclables où les joggeurs sont nombreux ce matin. Mais la pluie se transformant en déluge, il est difficile de faire de belles photos.

 

198-Musée egyptien à Bonn

 

 

 

 

 

Le musée egyptien dans un magnifique palais à l'entrée du centre ville...

 

 

 

 

 

Je crains pour le matériel. Le compteur ayant rendu l'âme pour un trop plein d'humidité depuis la veille. L'approche de Cologne parait interminable à travers ses zones industrielles où la chimie règne en maitre. Le ciel est de plus en plus bas et il ne fait pas chaud. Les 158 mètres de hauteur des deux tours du Dôme de Cologne, la cathédrale de la ville sont à peine visibles. Il s'agit du monument le plus visité du pays.

197-chateau Drachenfels vers Bonn

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Château de Drachenburg dominant le Rhin vers Bonn, pendant une trop rare éclaircie...

 

 

 

 

 

 

Plus de 5 millions de visiteurs se pressent pour admirer la deuxième plus haute cathédrale du monde et son architecture gothique. Pas de photos ici, le ciel me tombe sur la tête. C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase! j'arrête ici mon périple. La météo annoncée n'étant plus du tout clémente jusque la Mer du Nord. Je préfère arreter ici au pied du Dôme. L'eau de Cologne n'est vraiment pas de mon goût ! Il reste à peine 400 kilomètres à parcourir jusque la Mer du Nord. La fin du périple sera pour une prochaine fois, sous des cieux plus cléments !

 

Carte de l'étape :

 

Etape12.carte

Partager cet article

Published by Xavier Schmitt - dans Le Rhin Juillet 2012
commenter cet article
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 19:00

Bacharach - Bonn 123 kms
Rueras - Bonn 1130 kms
Avec cette pluie, la journée n'est pas Bonn !
De la pluie, toujours de la pluie pendant la journée de repos et aussi ce matin au départ... Aujourd'hui c'est la Vallée du Rhin Romantique puis Coblence qui sont au programme ainsi que l'arrivée dans les faubourgs de la capitale de l'ex-RFA, Bonn. Dommage que cette pluie fine mais persistante soit de la partie.

185-vignes en pente

 

 

 

 

 

 

Les vignes en pente vers Bacharach...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cela m'empêche de profiter pleinement de cette vallée, classée au patrimoine mondial de l'Unesco avec ses 40 châteaux, et de ses vignobles. A la sortie de Bacharach, peu de monde sait que sur une île du Rhin, la vigne est cultivée. 2 hectares produisent 1500 bouteille d'un cru unique en son genre. Le seul à avoir une appellation sur une île. L'île étant bordée d'arbres la vigne n'est pas visible depuis les rives du Rhin.

186-Vallée du Rhin Romantique

 

 

 

 

 

 

 

La vallée du Rhin vers Bacharach...

 

 

 

 

 

 

 

 

Le fleuve apporte une régularité dans l'hygrométrie du sol et la fertilité. Un peu plus loin, c'est le village de Kaub que je traverse. A cet endroit au milieu du fleuve se dresse un château datant du XIVème siècle à la forme plutôt étonnante.,C'est le château de Pfalsgrafenstein Le coté amont du château à la forme d'une proue de bateau, comme pour mieux résister aux assauts du fleuve lors des crues. C'est un des rares anciens postes de douanes à ne pas avoir été détruit.188-Chateau à Kaub

 

 

 

 

 

 

 

Le chateau à Kaub... 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et voilà devant moi le rocher tant redouté de la Lorelei. Ici le fleuve est au plus étroit de son parcours entre Bâle et l'estuaire. Les courants y sont très violents. Le lit du fleuve est creusé jusqu'à plus de 20 mètres de profondeur. Le rocher de la Lorelei surplombe le fleuve de plus de 130 mètres de haut. Une légende raconte que la Belle Lorelei charmait les marins par son chant magique, telle une sirène. Ils étaient fascinés et en oubliaient les tourbillons et les récifs à cet endroits.

189-Rocher de la Loreiley

 

 

 

 

 

 

 

Le Rocher de la Lorelei domine le Rhin dans un passage très étroit...

 

 

 

 

 

 

 

 

Leur embarcations chaviraient ou sombraient dans le fleuve. Des dispositifs sont aujourd'hui en place pour réguler le trafic à cet endroit. On peux apercevoir les remouds à la surface de l'eau. Il est quasi impossible de survivre même pour un bon nageur si on tombe à l'eau. Sur l'autre rive du Rhin, dans le village de Saint Goar, on profite de ce cadre pour réaliser l'été un festival. Le "Rhin en Flamme" est un spectacle pyrotechnique utilisant le rocher comme support de projection d'images durant un feu d'artifice.

192-chateau de Marksburg

 

 

 

 

 

 

 

Le château de Marskburg en excellent état de conservation vers Coblence...

 

 

 

 

 

 

 

 Plus de 100000 personnes viennent l'admirer chaque année. Ce festival se déroule aussi dans d'autres lieux de la vallée, jusque Coblence. A la sortie de Boppard, le fleuve décrit une large boucle. Voilà maintenant Coblence. Le nom de la ville vient du latin Confluentes, signifiant confluent. Car c'est ici que la Moselle et le Rhin unissent leurs eaux en direction de la Mer du nord.

195-Guillaume 1er au confluent Rhin-Moselle 

 

 

 

 

 

 

 

L'imposante statue équestre de Guillaume 1er au confluent...

 

 

 

 

 

 

 

La Moselle, tout droit venue des versants des vosges, figure parmi les principaux affluents du Rhin. Le lieu est occupée depuis 9000 av JC. Au confluent, une statue équestre monumentale de Frédéric 1er trône depuis plus de 140 ans. De l'autre coté du Rhin, la forteresse d'Ehrenbreitstein domine le confluent de 118 mètres de haut et offre l'un des plus beaux points de vues sur la ville. La pluie redouble pendant la visite et le compteur tombe en panne, trop d'humidité.

194-fontaine retracant l'histoire de Coblence

 

 

 

 

 

 

 

Une fontaine au centre de Coblence retraçant l'histoire de la ville depuis la première occupation du site...

 

 

 

 

 

 

 

La recherche de la piste cyclable devient un jeu de piste dans la zone industrielle au nord de la ville. Encore quelques kilomètres pour retrouver définitivement le calme des berges en direction de Bonn. Mais par endroits la piste cyclable devient un chemin absolument pas entretenu et cela tourne plutôt au cyclo cross par endroits.

196-Vieux chateau à coblence

 

 

 

 

 

 

 

Un château sur les berges de la Moselle à Coblence...

 

 

 

 

 

 

 

 

Au loin les premiers faubourgs de Bonn, la capitale de l'ex-RFA. La visite est prévue pour demain matin. Environ 110 kilomètres aujourd'hui très humides...

 

Carte de l'étape:

 

Etape11carte

Partager cet article

Published by Xavier Schmitt - dans Le Rhin Juillet 2012
commenter cet article
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 19:00

Hemsbach - Bacharach 122 kms
Rueras - Bacharach 1007 kms
Une fin d'étape de toute beauté!
Il a encore bien plu cette nuit et ce matin, le ciel est très menaçant et le vent souffle fort. Départ de bonne heure car cette étape est l'une des plus longues du périple avec plus de 120 kilomètres prévus. Je quitte les contreforts du massif de la Forêt Noire pour rejoindre la grande plaine du Rhin en direction de Worms. Le vent de côté n'arrange pas ma progression.

164-Nibelung à Worms

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pont du Nibelung à Worms...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après 20 kilomètres voilà que se dresse devant moi, le pont du Nibelung sous une éclaircie passagère. Seul pont routier entre Mainz et Mayence. A l'origine il possédait deux portes, disposée chacune de chaque côté du pont. Mais la Wermarcht battant en retraite a détruit ce pont pour ralentir la progression des alliés. Le pont fut reconstruit en 1953 mais il ne subsiste qu'une seule tour. Elle est aujourd'hui l'emblème de la ville. Depuis 2008, il est doublé car sa capacité ne permet plus d'absorber le trafic routier important.

165-Fortification à Worms

 

 

 

 

 

 

 

Enceinte fortifiée de Worms...

 

 

 

 

 

 

 

 

Le lit du Rhin encore rectifié laisse sur sa droite l'ancien lit dans une courbe de 16 kilomètres de long, devenue réserve naturelle de 2400 hectares. Depuis la rectification il y a 200 ans, une foret naturelle est apparue dans cette mangrove où de nombreux dessinateurs se donnent rendez-vous. Sur la rive gauche, les vignes sont bien présentes autour de Oppenheim. Cité bâtie au carrefour stratégique des routes de Paris à Prague et de Strasbourg à Cologne, son église est l'une des plus belles du Rhin.

168-Croisière sur le Rhin

 

 

 

 

 

 

 

Vers Oppenheim, sous le ciel menançant...

 

 

 

 

 

 

 

 

L'importance de ville est telle qu'elle pouvait émettre sa propre monnaie. Je continue mon périple sur les pistes cyclables du Rhin, il s'agit en fait plutôt de chemins caillouteux que de vraies voies vertes. Au loin la Ville de Mainz (Mayence en français), au confluent du Rhin et du Main. La ville natale de Gutembreg, l'inventeur de l'imprimerie dont un musée lui est consacré abrite une cathédrale vieille de plus de 1000 ans.

172-Cathedrale saint martin à Mainz

 

 

 

 

 

 

 

La cathedrale de Mayence, millénaire...

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est un haut lieu des vins du Rhin avec tout le vignoble qui entoure la ville. Ici le Rhin prends ses aises. Il est au plus large de son parcours, à savoir plus de 600 mètres de large, impressionnant. Des îles apparaissent au milieu du fleuve. Et cette pluie qui réapparait! Sur la rive nord c'est la ville thermale de Wiesbaden. Dans cette ville, se déroule chaque été un festival se revendiquant comme "Le plus grand bar à vin du monde" sur les places du centre-ville.

173-Théatre de Mainz

 

 

 

 

 

 

 

Le Théatre de Mayence...

 

 

 

 

 

 

 

 

Le fleuve butte maintenant au nord sur le massif du Taunus, avec des sommets à plus de 600 mètres. Après 25 kilomètres de parcours plein ouest, Voilà Bingen Am Rhein, la porte d'entrée de la vallée du Rhin romantique, il écrit ici l'une des plus belles pages de son parcours.

174-Telesiège dans les vignes

 

 

 

 

 

 

Le télésiège au milieu des vignes vers Rudesheim...

 

 

 

 

 

76 kilomètres de pur bonheur, classés au patrimoine de l'Unesco. Enfin le ciel bleu revient pour découvrir ce passage creusé par le fleuve à travers un massif schisteux dominant le Rhin de 500 mètres de surplomb. Les batteliers disent qu'ici le Rhin entre dans la montagne. Une section du fleuve controlée par pas moins de 40 châteaux accrochés aux versants du massif.

180-Paysage du Rhin

 

 

 

 

 

Vers Lorch, sous un beau ciel bleu, enfin !

 

 

 

 

 

 

A Rudesheim, on peut même utiliser un télésiège pour accéder au point de vue sur la vallée naissante. Les villages semblent allongés le long du fleuve, adossés à la montagne. Les vignes se partagent avec les forets les coteaux dont les pentes sont vertigineuses.

181-Lorch

 

 

 

 

 

 

Magnifique paysage...

 

 

 

 

 

Nombreux sont les bateaux de croisière à passer à mes pieds pour le bonheur des touristes. Voilà la fin de l'étape du Jour à Bacharach (prononcez Barara). Dans ce village 13 tours jalonnent l'enceinte fortifiée de la ville. L'une des plus belles demeures à colombage de la vallée date du XIVème siècle.

183-Bacharach

 

 

 

 

 

 

 

Dans les petites rues de Bacharach...

 

 

 

 

 

 

 

 

122 kilomètres avec un final grandiose. Demain repos Mais après-demain c'est Coblence qui m'attend avec le confluent avec la Moselle. Espérons qu'il fasse beau, ça changera !

 

Carte de l'étape :

 

Etape10.carte

Partager cet article

Published by Xavier Schmitt - dans Le Rhin Juillet 2012
commenter cet article
11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 19:00

Phillippsburg - Hembach 67 kms
Rueras - Hembach 885 kms
Le Palatinat du Rhin...
Mercredi 11 juillet, aujourd'hui une étape plus courte que d'habitude. A peine 70 kilomètres prévus. Qui veux aller loin ménage sa monture! De plus le camping prévu pour la nuit est fermé depuis plusieurs mois. Les canadiens m'en ont informé hier matin, merci à eux. Donc pour en revenir à aujourd'hui, je pars en direction d'Heidelberg. Mais auparavant je passe par Hockenheim et son circuit de Formule 1.

155-tribunes du circuit de Hockenheim

 

 

 

 

 

La tribune devant la ligne de départ du circuit...

 

 

 

 

 

 

Datant de 1932, il était au départ un circuit d'essai pour Mercedes-Benz et Auto-Union (futur Audi). Il devient circuit de formule 1 pour la première fois en 1970. Une porte est ouverte et je peux me glisser dans les tribunes de la ligne de départ. Idéal pour faire quelques photos. En quittant la ville je me retrouve sur la Mémorial Bertha Benz Route. Il s'agit ici du parcours entrepris par Bertha Benz début aout 1888.

157-vieux pont et chateau à Heidelberg

 

 

 

 

 

La ville hsitorique avec le chateau en fond...

 

 

 

 

 

 

Elle voulait faire une surprise en allant rejoindre son mari et ses enfants à bord d'une voiture, la Patent Motorwagen No.3, première voiture au monde. Ce parcours emprunté reliait Mannheim à Pforzheim. Elle souhaitait aussi par ce périple de plus de 100 kilomètres prouver la fiabilité de ce moyen de transport nouveau. Ce fut un franc succès, on connait la suite...

159-Porte d'accès à la ville

 

 

 

 

 

 

 

La vieille porte au bord du Neckar...

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà Heidelberg, baignée par le Neckar, un affluent de Rhin tout droit descendu de la Forêt noire. A l'extrémité du massif de l'Odenwald et de la plaine du Rhin, un chateau construit au XIIIème siècle controlait la rivière. Louis XIV et Louvois, son ministre organisèrent le Sac du Palatinat, Cela consistait à mettre à sac et raser les églises, et chasser la population pour faire forte impression et ainsi éviter des représailles contre la France lors de la guerre contre le saint empire germanique.

158-Le chateau de Heidelberg

 

 

 

 

 

 

 

Le chateau en parti détruit sur les ordres de Louis XIV...

 

 

 

 

 

 

 

 

On peux encore voir la tour rompue, qui a subit l'assaut français ainsi que l'epaisseur de ses murs. Le chateau gardera à jamais la trace de cette destruction. Cet épisode de l'histoire restera une erreur de Louis XIV. La haine de la France sera plus importante en Europe. Dans les caves du chateau se trouve des grands tonneaux d'une contenance allant de 3000 à 228000 litres.

161-rue du centre historique

 

 

 

 

 

 

Le centre ville hstorique avec la cathédrale en fond...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour ceux qui n'aiment pas les marches un funiculaire permet l'accès au chateau depuis la ville historique. Non loin de là se trouve Mannheim, au confluent du Rhin et du Neckar. C'est à l'origine un village de pecheurs. Son chateau date de 1607. Les rues sont perpendiculaires les unes aux autres.

162-le temps des cerises...

 

 

 

 

 

 

Quand nous chanterons les temps des cerises... vers Mannheim...

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est dans cette région que furent inventés la voiture et la bicyclette. Voilà pour la petite balade du jour. Demain je vais rentrer dans la vallée du Rhin Romantique, problablement l'une des plus belles régions de son parcours, et du mien... Vivement demain !

 

Carte de l'étape :

 

Etape09.carte

Partager cet article

Published by Xavier Schmitt - dans Le Rhin Juillet 2012
commenter cet article
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 19:00

Gamsheim - Pillippsbrug 116 kms
Rueras - Phillippsbrug 818 kms
Une étape bien plate...
Mardi 10 juillet, aujourd'hui je quitte la France pour de bon. Direction l'Allemagne. Je traverse le fleuve par un Bac à Drussenheim. Non-loin de là se trouve la dernière ecluse sur le Rhin en direction de la Mer du Nord, à Iffessheim. Elle voit passer 120 bateaux par jour en moyenne, impressionnant avec ses 300 mètres de long!

147-thermes baden baden

 

 

 

 

 

 

Thermes à Baden Baden...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà maintenant Baden-Baden blottie entre deux buttes à l'entrée de la Forêt Noire. Cette ville thermale fut l'un des centres militaires à l'étranger parmi les plus importants. Le chateau du Florentinerberg domine la ville sur une des buttes. Je continue maintenant en direction de Karlsruhe.

150-chateau Rastadd

 

 

 

 

 

 

Chateau de Rasdatt...

 

 

 

 

 

Mais c'est à Rastadd que je trouve un beau chateau, immense au coeur de la ville. Karslruhe, siège de la cour constitutionelle fut détruite à 80% lors de la deuxième guerre mondiale. La ville abrite un magnifique chateau datant de 1715, une ancienne résidence royale.

151-chateau Karlsruhe

 

 

 

 

 

Chateau de Karlsruhe...

 

 

 

 

 

 

De ce chateau toutes les routes partent selon un plan géométrique. Non-loin de là, pour en revenir au Rhin, Ici on remblait son lit, contrairement à son débouché dans le lac de Constance. On surveille quotidiennement la profondeur du fleuve. Et pas moins de 10 grosses péniches vide leur contenu de gravier au fond du fleuve pour éviter qu'il ne se creuse trop.

152-promenade circulaire autour du chateau de karlsruhe

 

 

 

 

 

 

Les promenades circulaires autour du chateau...

 

 

 

 

 

Le reste du parcours est monotone, entre champ de maïs et village sans personnalité et qui se ressemblent tous, j'arrive à Phillippsburg pour passer la nuit. Juste à Coté Gooyear fabrique des pneus pour l'Europe entière. Mais je file au camping après 116 kilomètres aujourd'hui. Demain sera plus plaisant, c'est sûr !

 

Carte de l'étape :

 

Etape08-carte

Partager cet article

Published by Xavier Schmitt - dans Le Rhin Juillet 2012
commenter cet article
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 19:00

Neuf Brisach - Gambsheim 116 kms
Rueras - Gambsheim 702 kms
Circulez, y'a rien à voir, ou presque!
Lundi 9 juillet. Après un nuit dans un camping où l'accueil était très sympathique à Neuf Brisach, je pars pour continuer mon périple en direction de Gambsheim, au nord de Strasbourg, mais par la rive allemande du Rhin. Juste après la frontière voilà Breisach Am Rhein, ville que louis XIV a du céder lors d'un accord.

137-Breisach Am Rhein au milieu des vignes

 

 

 

 

 

 

 

Breisach Am Rhein entourée de vignes...

 

 

 

 

 

 

 

 

La ville historique est juchée sur une butte qui domine toute la vallée. On comprend l'intéret de cette ancienne place forte pour le roi soleil. De nombreuses sculptures d'Helmut Lutz ont pris place dans la ville fortifiée. Dont celle d'un taureau sortant de terre à coté de l'église dans la vieille ville.

140-sculpture du taureau sortant de terre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un taureau sortant de terre à Breisach...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur les coteaux les vignes ont pris place, mais dans la plaine, c'est quasi exclusivement le maïs qui est cultivé. Des tonnes de pop-corn en perspectives ! Cette plaine est monotone. Au loin les loopings du centre d'attraction  Europa-Parc apparaissent déjà. Ouvert depuis 1975, c'est le plus vaste d'Europe.

142-Rathaus de Offenbourg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hôtel de ville d'Offenburg...

 

 

 

 

 

 

Non-loin de là se trouve une réserve naturelle très vaste au bord du Rhin à Rust. Encore cette plaine morne de maïs entrecoupée de quelques bois et voilà Offenbourg. La ville au pied de la foret noire est entourée de vignes. Son hôtel de ville datant du XVIIIème siècle de style baroque est à voir.

144-ancien lit du Rhin avant rectification par Tulla

 

 

 

 

 

 

 

Ancien lit du Rhin avant la correction...

 

 

 

 

 

 

 

 

En continuant en direction du nord, on peut apercevoir le haut du cloché de la cathédrale de Strasbourg. Mais je file maintenant avec un bon vent favorable vers Gambsheim où la rivière Ill rejoint le Rhin.

145-Vélo couché en tandem d'un couple canadien

 

 

 

 

 

 

 

Vélo couché tandem du couple canadien...

 

 

 

 

 

 

 

 

Je ferai la rencontre de canadiens venus en Europe pédaler pendant presque 2 mois. Les discutions très intéressantes se continueront autour d'une bonne bière bien méritée après 116 kilomètres plats...

 

Carte de l'étape :

 

Etape07-carte

Partager cet article

Published by Xavier Schmitt - dans Le Rhin Juillet 2012
commenter cet article
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 19:00

Kaisergaust - Neuf Brisach 92 kms
Rueras - Neuf Brisach 591 kms
Une nouvelle page pour l'histoire du fleuve...
Aujourd'hui, dimanche 8 juillet, je vais quitter la Suisse définitivement. Mais auparavant une visite de Bâle s'impose. Avant d'y arriver c'est à Gaust que je fais une halte. C'est ici que les romains ont établi une ville à l'intersection des voies de communications importantes entre la Gaule et le Danube d'une part et entre l'Italie et la Rhénanie d'autre part. Il faut dire que le Rhin était l'un des principaux axes de communications de l'empire romain.

120-Théatre antique de Gaust

 

 

 

 

 

 

 

 

Théatre antique de Gaust...

 

 

 

 

 

 

 

La ville romaine fut fondée à l'époque de César par l'un de ces généraux. Il y avait plus de 10000 personnes qui vivaient ici. Des thermes, un amphithéatre et des temples y furent construits. On peut voir le four d'une ancienne boulangerie encore en place ainsi que les restes de nombreux batiments. En contre-bas, le Rhin commence à voir ses rives occupées par des industries chimiques et pharmaceutiques.

123-Rathaus de Bâle

 

 

 

 

 

 

 

Le Rathaus de Bâle...

 

 

 

 

 

 

 

 

La catastrophe de l'usine Sandoz en 1986 eu des conséquences néfastes pour le fleuve et sa biodiversité pendant plusieurs mois. La quantité d'eau ayant servie à éteindre l'incendie qui s'était déclaré dans l'usine n'a pu étre contenue et fut donc déversé dans le fleuve. Les pays limitrophes du fleuve en aval virent la pollution les toucher de plein fouet. Pendant plusieurs mois la pêche fut interdite, les espèces de poissons ont disparu du cours d'eau. Mais depuis, les pays se sont engagés à tout faire pour préserver cette biodiversité. Et cet engagement multi-national a payé!

125-Mittler Brücke

 

 

 

 

 

 

Le Mittler Brücke...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Certaines espèces ont refait leur apparition. Voilà maintenant Bâle. Le plus vieux pont du Rhin se trouve ici, il date de 1226, c'est le Mittler Brücke. Il offre un beau point de vue sur les berges du fleuve. Ici on se baigne dans le Rhin. Ville culturelle par excellence, Bâle offre la plus grande concentration de musées au monde. Pas moins de 40 musées, dont celui de la pharmacie par exemple.

126-Quai du Rhin à Bâle

 

 

 

 

 

 

 

 

Les promenades au bord du Rhin...

 

 

 

 

 

 

 

Elle est aussi riche de son architecture avec les couleurs chaudes du Rathaus, l'hôtel de ville. Le fleuve écrit ici une nouvelle page de son parcours. Il devient navigable. Surtout grâce à l'homme qui a redessiné son lit. Ce fut le travail du Colonel Tulla au XIXème siècle. On est ici à cheval sur trois frontière, entre Allemagne, France et Suisse. Les méandres du fleuve sont encore visible par endroits. L'eau y passe encore mais avec un débit bien moindre. Le nouveau lit passe en ligne droite au milieu du sillon rhénan.

129-vignoble allemands

 

 

 

 

 

 

 

Le vignoble, côté allemagne...

 

 

 

 

Ici on pratique l'élevage de saumon pour pouvoir ensuite les réintroduire dans le fleuve. Un peu plus loin voilà la centrale nucléaire de Fessenheim. Objet des discutions lors des dernières élections présidentielles. Elle se trouve sur une faille sismique, celle de la plaine d'alsace. C'est aussi l'une des plus anciennes du parc français. Devant l'entrée des panneaux indiquent qu'elle est très sure et qu'il n'y a pas de danger...

136-Porte d'entrée à Neuf Brisach

 

 

 

 

 

 

Une des portes daccès à Neuf-Brisach...

 

 

 

 

 

Voilà maintenant dans la plaine le village de Neuf-Brisach. Construit de toute pièce par Vauban pou devenir une place forte en face de Breisach Am Rhein que Louis XIV a du céder lors d'accords internationaux. Breisach était devenu un lieu de garnison français. Devant céder la place, il demanda à Vauban de construite de toute pièce une cité fortifiée, lieu de garnison en face de la voisine allemande.

135-Remparts de Neuf Brisach

 

 

 

 

 

Les remparts de Neuf-Brisach...

 

 

 

 

 

 

Débutée en 1698, la ville est de forme octogonale avec des remparts de 2,5 kilomètres de longueur. Seules 4 portes en permettent l'accès. La ville est classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Fin de l'étape du jour avec 92 kilomètres au compteur.

 

Carte de l'étape :

 

Etape06-carte

Partager cet article

Published by Xavier Schmitt - dans Le Rhin Juillet 2012
commenter cet article
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 19:00

Mammern - Kaisergaust 125 kms

Rueras - Kaisergaust 499 kms

Une belle chute de Rhin !

Ayant installé ma tente au bord du lac inférieur avec une vue imprenable. Je pars ce matin en direction de Bâle. Encore de la pluie au réveil. C'est systématique depuis une semaine! La météo se dégage doucement lors de mon arrivée à Stein Am Rhein.

102-Stein Am Rhein

 

 

 

 

 

 

 

Les facades peintes dans Stein Am Rhein...

 

 

 

 

 

 

 

 

Située au bout du lac inférieur, le bourg médiéval baigné par le fleuve vaut vraiment le déplacement tant les facades peintes sont nombreuses. Aujourd'hui c'est jour de marché et il y a foule devant les étalages. Dans ce village, la route de l'Atlantique à la Mer Noire (Véloroute 6) croise celle du Rhin (N°2), une affluence supplémentaire sur la piste cyclable! Un chateau domine la ville surplombée par des vignes.

104-Stein Am Rhein

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Stein Am Rhein...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Direcion maintenant Schaffouse, mais avant c'est à diessenhofen que je trouve le pont couvert en bois. Il permet de rallier la ville allemande voisine. Construit sur le Rhin en 1814, il est l'emblème de la ville. Le poste de douane est fermé ici. L'Allemagne et la Suisse se sont partagés la rive nord du fleuve en plusieurs endroits. Voilà enfin Schaffhausen.

106-Pont couvert en bois de Diessenhofen

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le pont de bois à Diessenhofen...

 

 

 

 

 

 

Connue pour sa forteresse Munod qui domine la ville mais aussi et surtout par les Chutes du Rhin qui attirent chaque année un million de personnes. Cette particularité sur le fleuve a entrainé la creation de la ville. Il fallait un lieu de débarquement et de ré-embarquement de marchandises afin de contourner les chutes.

109-Chateau du Monot à schaffouse

 

 

 

 

 

 

 

 

La Forteresse Munod à Schaffouse...

 

 

 

 

 

 

 

Là ausi le centre-ville regorge des facades peintes avec excellence. Les bains municipaux dans le fleuve sont une institutions depuis plus de 140 ans. Les chutes du Rhin sont impressionnates avec 23 mètres de hauteur, les plus hautes d'Europe. Le débit peut atteindre 1000 metres-cubes par secondes au mois de Juillet!

112-chutes du Rhin

 

 

 

 

 

 

 

Les chutes vues d'en haut...

 

 

 

 

 

 

 

 

Après les chutes le courant s'apaise ensuite. Le Rhin serpente dans une vallée domine par des sommets moins élevés du Jura au sud et de la Foret Noire au nord. D'ici à Bâle, l'homme a installé pas moins de 11 barrages pour produire de l'électricité.

113-chutes du Rhin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On peux apercevoir un frêle esquif apportant les touristes sur le rocher...

 

 

 

 

 

Ne pouvant installer plus de centrales, on a maintenant recours à une rénovation de celles ci pour optimiser la production. C'est ici aussi que la rivière Aare, tout droit descendue des Alpes vient mêler ces eaux au fleuve. Par endroits les castors réinvestissent le fleuve. Mais on approche maintenant de Bâle et le fleuve va bientôt écrire une nouvelle page de son histoire.

116-Cerises en libre service!

 

 

 

 

 

 

Toujours en suisse, mais cette fois avec des cerises en vente libre, la confiance règne!

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais avant, les industries chimiques vont prendre place sur les rives du fleuve avant d'arriver à Bâle... Je passerai dans cette ville demain. Pour l'instant je me repose au bord du fleuve après 125 kilomètres sous une grosse chaleur estivale.

 

Carte de l'étape:

 

Etape05-carte

Partager cet article

Published by Xavier Schmitt - dans Le Rhin Juillet 2012
commenter cet article
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 19:00

Feldkirch - Mammern 115 kms

Rueras - Mammern 374 kms

Un si beau Lac !

4ème étape du périple aujourd'hui et je vais rejoindre les rives du Lac de Constance. Le Rhin est canalisé par l'homme depuis la ville de Chur, afin de pouvoir contenir ses ardeurs et permettre l'installation de l'agriculture et des industries. Son tracé rectiligne augmente son courant et de fait la quantité d'alluvions chariés.

082-Embouchure du vieux Rhin dans le Lac

 

 

 

 

 

 

L'embouchure du vieux Rhin dans le lac de Constance...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette quantité étant importante à l'embouchure du fleuve dans le lac, on a recours à des grues qui draguent tous les jours l'entrée du lac afin de ne pas la boucher. Le sable et les graviers sont ensuite revendus. On retrouve par endroits l'ancien lit dont le courant est plutot faible ce qui permet à la faune sauvage de s'approprier ses zones marécageuses. Le lac de Constance est la frontière entre l'Allemagne au nord, la Suisse au sud et à l'ouest et aussi l'autriche pour une petite part au sud-est.

094-Vue sur le lac

 

 

 

 

 

 

Vue sur le Lac...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur la rive nord du lac se trouve la Cote d'Azur germanique. Le climat y est agréable. Parmi les villes allemandes baignées par le lac se trouve Friedrichsafen. C'est le berceau des fameux Zeppelin. Ces dirigeables furent crées ici par Ferdinand Zeppelin. Les anciens ateliers sont reconvertis en musée. Moyen de transport novateurs pour l'époque mais aussi dangereux. On a tous en mèmoire la catastrophe du dirigeable Hindenbourg avec 35 morts lorsqu'il a pris feu à l'attérissage en 1937.
090-Belle demeure décorée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une demeure dans le centre de Constance...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà Constance au bout du lac. La ville de 80000 habitants et presque autant de vélos est une enclave allemande sur la rive sud du lac. Les demeures style Art Nouveau sont nombreuses dans cette station balnéaire. Le vélo ici ne semble pas être qu'un moyen de transport mais plutôt un mode de vie.

093-Belle enseigne dans la vieiile ville

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les belles enseignes, typiques de la région...

 

 

 

 

 

 

 

 

Tous les ages se croisent, de ceux qui font de la route ou ceux qui partent en course avec leur remorque d'enfants remplis de provisions. La cathédrale et son cloché sont visibles de loin. Son coeur historique est aussi riche des belles facades décorées en trompe l'oeil.

096-Pont marquant le bout du lac et la suite du fleuve

 

 

 

 

 

 

 

Et le Rhin reprend son chemin...

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur la rive nord de la ville un jet d'eau semble vouloir copier celui de Genève, mais il est de moindre envergure. C'est aussi à Constance que le rhin après avoir pris un bain dans le lac reprend son chemin avec un changement de direction. Il part plein ouest maintenant entre la Foret Noire au nord et les premiers contreforts du Jura au sud.

100-Vacances en famille

 

 

 

 

 

 

 

Toute la famille en vacances à vélo...

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais pour une courte durée puisque 4 kilomètres plus loin il va reprendre un bain dans un second lac de taille plus modeste cette fois-ci qui le mènera à Stein Am Rhein. Mais ca c'est pour demain...

 

Carte de l'étape :

Etape04-carte

Partager cet article

Published by Xavier Schmitt - dans Le Rhin Juillet 2012
commenter cet article
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog