Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
La France à vélo

Etape05-Mulhouse(68)-Furtwangen(D)

3 Novembre 2011 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #De la Seine au Danube Octobre 2011

Mulhouse - Furtwangen 105kms

Paris - Furtwangen 629kms

Du Rhin au Danube...

Mardi 1er novembre, c'est le dernier jour du périple. Un brouillard va nous accompagner la matinée jusque l'approche de Freibourg. Un passage dans le centre de Mulhouse nous permet d'admirer l'office de tourisme et son architecture typiquement alsacienne sur la Place de la Réunion au coeur de la ville. Direction ensuite plein est vers la foret de la Harth qui sépare Mulhouse du Rhin. Ici pas de piste cyclable mais une route à grande circulation sur une grande ligne droite.

061-source du danube

 

 

 

 

 

 

 

La source du Danube à la tombée de la nuit...

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Rhin est devant nous mais avec le brouillard, on ne voit pas à plus de 100 mètres. De l'autre coté de la frontière, les pistes sont aménagées pour les vélos, c'est plus sécurisant avec ce brouillard. On passe à travers de multiples petits villages au milieu des champs, ambiance très calme. A l'approche de Freibourg, la circulation s'intensifie.

049-hotel de ville de Mulhouse

 

 

 

 

 

 

 

L'office de tourisme de Mulhouse...

 

 

 

 

 

 

 


Rendez-vous au pied du Münster, la cathédrale de la ville. Avec plus de 110 mètres elle en impose, depuis le XIIIème siècle. La tour est un chef d'oeuvre d'architecture et de style. A la base carré, puis une partie à 12 côtés pour finir par une flèche de forme octogonale. Il est midi et parmi les 19 cloches qui sonnent se trouve un bourdon qui pèse presque 7 tonnes! La place du Münster et les rues aux alentours attirent de nombreux touristes internationaux. Autour de la cathédrale se trouve des bâtisses à l'architecture typiquement allemandes avec notamment la maison des marchants et le Rathaus. 051-frontière franco allemande sur le rhin

 

 

 

 

 

 

 

Le pont sur le Rhin, la frontière franco-allemande dans la brume...

 

 

 

 

 

 

 

La principale ville du sud-ouest allemand est au pied de la Forêt Noire. Les sommets encadrent la ville au nord et au sud. La Forêt Noire, ce massif montagneux faisant face aux vosges de l'autre coté de la plaine alsacienne st'étale du nord au sud sur 200 kilomètres avec une largeur de plus de 60 kilomètres. Elle sépare les bassins versants de la mer du nord et de la mer noire.

052-Münster de Freibourg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Münster de Freibourg culminant à 116 mètres...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En ce début d'après-midi il reste encore 40 kilomètres à parcourir, mais le relief va s'élever sensiblement pour dépasser les 1000 mètres d'altitude. On remonte la vallée en direction de Titisee sur les nombreuses pistes cyclables, dont certaines manquent d'indications. Un peu perdu, on va perdre du temps pour retrouver notre chemin. La vallée est de plus en plus encaissée.

054-Archives de Freibourg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur la place du Münster, la Maison des Marchants...

 

 

 

 

 

 

 

La route prévue est coupée, il faut donc rallonger le parcours. Mais la qualité du revêtement est impeccable!  Le paysage est bien plus beau que les vosges. Les pâtures de la plaine ont laissé place aux sapins sur les flancs de la montagne.

056-Rathaus de Freibourg

 

 

 

 

 

 

Le Rathaus, hotel de ville de Freibourg...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La route s'élève jusque St Margen sous un beau ciel bleu. Mais l'heure tourne et la source est encore loin. La route des crêtes offre un beau panorama. Le paysage est ensuite une succession de vallons. Il reste encore 10 kilomètres pour rejoindre la source et le soleil rasant n'apporte plus la chaleur dans les passages boisés.

059-ascension en foret noire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les premiers sommets de la Forêt Noire...

 

 

 

 

 

 

 

Il fera nuit avant d'arriver à la source. Après 100 kilomètres ,nous mettons donc pieds à terre à quelques kilomètres du but, vu la circulation et le danger grandissant à la tombée de la nuit. Mais c'est aussi pour pouvoir arriver à temps en voiture à la source. Furtwangen Im Schwarzwald, c'est le nom complet de la commune où le Danube prend sa source.

061-parcours du danube

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Menhir sur lequel est gravé le parcours du fleuve...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Danube, en fait il s'agit plutôt de la Breg, une des deux rivières qui, une fois réunies forme le fleuve. Mais vue l'altitude et la longueur c'est ici que le fleuve prend sa source. L'autre rivière est la Brigach. Les deux cours d'eau se retrouvent à Donaueschingen pour former le beau Danube Bleu, comme dans la musique...

062-plaque a la source du danube

 

 

 

 

 

 

 

 

Une des deux plaques à la source du Danube...

 

 

 

 

 

 

 

La source, à plus de 1100 mètres d'altitude se trouve à quelques mètres de la ligne de partage des eaux. L'Elz, un affluent du Rhin prend sa source à moins de 100 mètres de là. Donau-Quelle, c'est ce qui est marqué sur la plaque à la source. Un menhir érigé avec le tracé gravé du fleuve avec les principales villes arrosées marque l'entrée du site...

063-le danube entre les jambes

 

 

 

 

 

 

 

Le seul endroit sur le fleuve où on peut metttre un pied sur chaque rive...

 

 

 

 

 

 

 

Ici le Danube coule entre mes jambes. Fin d'un périple... qui pourrait être le début d'un autre, mais pas pour tout de suite... Le fleuve entame ici un long périple de plus de 3000 kilomètres à travers l'Europe de l'Est en arrosant plusieurs capitales telles que Vienne , Belgrade et Budapest. Il finira sa course dans un grand delta en Mer Noire...

 

Carte de l'étape :

 

etape05

 

Profil de l'étape :

 

etape05-profil

Lire la suite

Etape04-Vesoul(70)-Mulhouse(68)

2 Novembre 2011 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #De la Seine au Danube Octobre 2011

Vesoul - Mulhouse 145 kms

Paris - Mulhouse 524 kms

Un lion dans le moteur...

Lundi 31 octobre, sortis de  Vesoul, on part en direction de Montbeliard pour la pause du midi. La route s'élève doucement à la sortie de Vesoul. A partir de Noroy, on traverse les vallons en travers se qui donne de belles rampes pour s'échauffer. Situé sur une butte le château médiéval d'Oricourt datant du XIIème siècle se visite, il s'agit surtout de ruines, même si c'est parait-il le mieux conservé de la région...

044-lion de belfort

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Lion de Belfort...

 

 

 

 

 

 

 

On passe dans des petits villages dont l'activité principale est l'élevage et l'agriculture, mais pas intensive comme dans les grandes plaines céréalières. A l'écart des grandes routes le calme règne ici ce matin. Nous voilà maintenant à Villersexel. Son château a permit à Gustave Eiffel d'expérimenter une charpente métallique. Auparavant le toit était parti en fumée car la charpente était en bois.

039-chateau médieval oricourt

 

 

 

 

 

 

 

Le château médiéval d'Oricourt...

 

 

 

 

 

 

 

 

Le vent est très défavorable à la sortie de la ville. La progression est plus difficile avec une circulation importante. On croise à plusieurs reprises le tracé du TGV Rhin-Rhône inauguré il y a quelques semaines. Sa mise en service est prévue pour début décembre et permettra de relier plus rapidement l'Alsace au val de Saône. Peu avant Montbeliard, on quitte la Haute-Saône pour le Doubs en descendant dans la vallée de la rivière éponyme. Tout juste 65 kilomètres parcourus ce matin, il reste encore plus de 75 à parcourir cet après-midi ! On retrouve à l'entrée de la ville une piste cyclable bien connu des grands voyageurs, il s'agit de l'EuroVelo6, un itinéraire reliant l'embouchure de la Loire au Delta du Danube sur plus de 6000 kilomètres.

040-eglise franc-comtoise

 

 

 

 

 

 

 

 

Les clochés Franc-Comtois...

 

 

 

 

 

 

 

Cette partie de l'itinéraire longe le Canal du Rhin au Rhône, à l'écart de la route. Passant à Sochaux, on longe les Usines Peugeot et les immenses parcs de voitures. Peugeot, une entreprise familiale fabriquait à l'origine des moulin à café puis des pièces pour l'horlogerie s'est orientée ensuite vers la bicyclette. A la fin du XIXème siècle, elle se consacrera à l'automobile, on connaît la suite. C'est un des principaux moteurs économiques de la région. On va rallier maintenant Belfort en empruntant les berges du Canal de Haute-Saône. Le chemin convient plus au VTT et VTC qu'au vélo de route! Voilà Belfort et sa citadelle Vauban. La ville est enserré entre 7 collines dont l'une sert de base à la Citadelle construite par Vauban.

041-peugeot sochaux

 

 

 

 

 

 

 

Les voitures fraîchement sorties des usines Peugeot...

 

 

 

 

 

 

 

 

Devant cette citadelle se dresse le célèbre Lion de Belfort. Une oeuvre de Bartholdi inaugurée seulement en septembre dernier. Un lion en grès rouge sculpté de 22 mètres de long sur 11 mètres de haut érigé en hommage à la résistance de la ville face à l'ennemi prussien durant la guerre de 1870. Le territoire de Belfort était la seule partie de l'Alsace à rester française à la fin de la guerre. A l'origine il était prévu que le lion regarde vers la Prusse, mais suite à la contestation de Bismarck le lion fut tourné vers la France. Nous sommes ici entre Jura et Vosges et dès la sortie de la ville on peut voir au nord le Ballon d'Alsace, point culminant du massif vosgien.

043-citadelle de belfort

 

 

 

 

 

 

 

La citadelle de Belfort et le Lion...

 

 

 

 

 

 

 

 

La route de Bâle se tortille à travers les villages aux consonances de plus en plus alsaciennes dans les derniers contreforts du Jura. Cette Alsace apparaît aussi à travers l'architecture des maisons à pans de bois aux belles couleurs. On retrouve maintenant les berges du canal du Rhin au Rhône, parcouru brièvement à Montbeliard. Ici à Valdieu-Lutran c'est le bief de partage du Canal que l'on rejoint, le point le plus haut du canal.

046-echelle d'ecluses sur canal Rhin-Rhône

 

 

 

 

 

 

 

L'échelle d'écluses à Valdieu-Lutran...

 

 

 

 

 

 

 

 

Il a fallu 50 ans de travaux pour la construction des 375 kilomètres nécessaires pour relier la Méditerranée à la Mer du Nord par bateau. Au fond c'est la Forêt Noire que l'on pourrait apercevoir par temps très clair. Mais dommage c'est bouché! La piste de l'EuroVélo6 empreinte le chemin de halage, un beau ruban à parcourir.

048-balisage EuroVélo 6

 

 

 

 

 

 

 

Balisage sur les berges du Canal...

 

 

 

 

 

 

 

 

Et nombreux sont les cyclistes ici. On comptera plus de 30 écluses jusque Mulhouse. Avec principalement une échelle d'écluses à la sortie de Valdieu-Lutran en ligne droite, une belle perspective. Il reste encore 25 kilomètres à parcourir sur les berges, mais le parcours étant quasiment plat, il ne faut pas arrêter de pédaler, c'est un peu fatiguant mais voilà Mulhouse devant nous.

047-bord du canal rhin-rhone

 

 

 

 

 

 

 

Un collège épiscopal à Zillisheim sur les berges du canal...

 

 

 

 

 

 

 

La balade dans le centre ville est prévue pour le lendemain matin avant le départ pour la source du Danube, l'ultime étape. Quelques 145 kilomètres parcourus aujourd'hui, en espérant qu'il nous reste encore des forces pour gravir la Forêt Noire demain...

 

Carte de l'étape :

 

etape04

 

Profil de l'étape :

 

etape04-profil

Lire la suite

Etape03-Chaumont(52)-Vesoul(70)

1 Novembre 2011 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #De la Seine au Danube Octobre 2011

Chaumont - Vesoul 122 kms

Paris - Vesoul 379 kms

J'ai voulu voir Vesoul...

A partir d'aujourd'hui, je ne suis plus tout seul à pédaler, ça change! Les parents vont m'accompagner jusqu'au bout du périple. Il fait frais ce matin. On va rejoindre la piste cyclable aménagée le long du canal de Champagne en Bourgogne. Cette piste relie le lac du Der à Langres en remontant la vallée de la Marne. Des pécheurs sont déjà en place sur les berges du canal tandis que quelques promeneurs profitent de l'ambiance bucolique entre canal et Marne.

031-source de la marne

 

 

 

 

 

 

 

 

La Source de la Marne...

 

 

 

 

 

 

 

Les écluses se suivent mais pas de bateaux en vue, enfin presque. Arrivés à une écluse, une éclusière nous dira que seulement deux bateaux sont prévus aujourd'hui. Elle est mise au courant et se déplace avec une petite voiture d'écluses en écluses pour effectuer les manoeuvres manuellement, les maisons d'éclusiers étant fermées. Jadis le trafic était bien plus important, mais la route a happé la majorité du transport de marchandises, les temps changent...

022-Canal de Champagne en Bourgogne

 

 

 

 

 

 

Le Canal de Champagne en Bourgogne et la piste cyclable...

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans cette vallée la Marne encore toute jeune se plaît à décrire d'innombrables lacets. Pas étonnant qu'elle soit la rivière la plus longue de France, avec ses 525 kilomètres. Avec à peine 2 mètres de large et 50 centimètres de profondeur par endroits, elle ressemble plus à un ruisseau qu'à une grande rivière. Les rapides par endroits sont très modestes.

025-les rapides de la marne

 

 

 

 

 

 

 

Les "rapides" de la Marne...

 

 

 

 

 

 

 


Voilà Langres, sur la butte qui longe la rivière. Un rempart enserre la ville depuis 2000 ans. A presque 500 mètres d'altitude la ville natale de Diderot fut toujours un point de passage entre le nord et le sud. Sur son plateau naissent des cours d'eau partant dans trois directions, la Manche avec la Marne, la Mer du Nord avec la Meuse et la Méditerranée avec des affluents de la Saône.

 

029-porte des moulins a langres

 

 

 

 

 

 

 

 

La Porte des Moulins de Langres...

 

 

 

 

 

 

 

Après être passé dans la cité fortifiée par les portes imposantes, direction la source de la Marne, à quelques encablures. Sur un versant boisé surplombant Balesmes se trouve la source. Un petit filet d'eau sort de terre, ou plutôt derrière une porte en fer forgé. A cette époque le débit est très faible, à peine celle d'un robinet. A coté se trouvent les grottes de Sabinus. Il s'agit d'un guerrier gaulois qui défia César et son empire et qui se réfugiait dans les grottes autour de la source.

033-la marne a Baslemes

 

 

 

 

 

 

 

La Marne à quelques hectomètres de sa source...

 

 

 

 

 

 

 

 

Un peu plus loin c'est un centre ferroviaire important qui se trouve à Chalindrey, lieu de convergence de plusieurs lignes de chemins de fer. Direction Fayl-Billot maintenant où l'on fera la pause casse-croûte du midi. La route nationale est très roulante avec un vent favorable. Les légères ondulations nous permettent de maintenir une belle vitesse aux confins de la Haute-Marne et de la Haute-Saône.

034-fayl-billot, cité de la vanerie

 

 

 

 

 

 

 

Fayl-Foret, cité de la vannerie...

 

 

 

 

 

 

 

 

Ici les champs immenses ont laissé la place à d'autres plus modestes et des pâturages. Une descente irrégulière vers la vallée de la saône s'entame donc maintenant jusque Scey-sur-Saône, à travers les bois aussi présents. Nous voilà la Franche-Comté, avec l'architecture typique de cette région. Les portes au fronton arrondi sont légions ici.

036-Scey-sur-saone

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Une Vieille demeure à Scey-sur-Saône...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En direction de Vesoul nous longeons maintenant une ancienne voie ferré reconvertie en vélo-rail. Le principe en est simple; une plate-forme sur lequel on pédale entraîne les roues en contact avec le rail. La promenade connaît un grand succès cet après-midi.

037-la saone à scey

 

 

 

 

 

 

 

Et la Saône à la sortie de la ville...

 

 

 

 

 

 

 

 

La patrie de Raymond Aubrac, chantée par Jacques Brel est toute proche et maintenant c'est au pied de la butte de la Motte, visible de loin que l'on finit l'étape du jour après quelques 122 kilomètres. J'ai voulu voir Vesoul.... 

 

Carte de l'étape :

 

etape03

 

Profil de l'étape :

 

etape03-profil

Lire la suite