Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La France à vélo

Etape06-Pexiora(11)-Gardouch(31)

28 Juillet 2007 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #Canal du Midi Juillet 2007

28 Juillet, avec l'avant-dernière étape du périple, nous passerons au point culminant du Canal: le Seuil de Naurouze et donc en prime l'arrivée sur le versant atlantique...

Le ciel est légèrement voilé ce matin, le chemin est toujours jonché de racines de platanes, du moins pratiquement jusque Castelnaudary.








La triple écluse avant l'arrivée dans le bassin de Castelnaudary.









On longe le bassin créé dans le canal pour alimenter la ville et on retrouve ensuite une route puis un chemin gravillonné pendant plusieurs kilomètres, lieu de promenade idéal pour toute la famille ce matin.








Le bassin de Castelnaudary sous un ciel voilé...








Les longues lignes droites du canal se succèdent et nous nous retrouvons rapidement à l'écluse de la Méditérranée, dernière écluse avant le bief de partage des eaux. Quelques kilomètres plus loin, nous arrivons au Seuil De Naurouze, limite de partage des eaux Atlantique-Méditérranée, où un obélisque a été érigé en l'honneur de Riquet.






La plaque en fonte, au fronton de la dernière écluse, côté Méditérranée...









Là, arrive une rigole alimentant le canal en eau. Cette eau est captée grâce à un barrage , celui de St Ferréol (à côté de Revel), dont la contenance est équivalente à la quantité d'eau de tout le canal. C'est grâce à cette retenue que Riquet à pû résoudre les problèmes d'alimentation en eau du canal.







La rigole de la montagne arrivant du bassin de St Ferréol...








Au départ, c'est par un immense bassin héxagonal que transitaient toutes les embarquations pour ralier les versants du canal. Mais au bout de quelques années, après plusieurs ensablements du bassin, il à été décidé de le reboucher et le canal à été dévié sur quelques dizaines de mètres. Seule une rigole rejoint le canal maintenant.






A gauche, la rigole qui alimente le canal, au fond vers la Méditérranée et en bas à droite vers l'Atlantique. Par moment on pourrait voir à la surface l'eau qui se sépare en deux...







Après la pause déjeuner au bord de l'ancien bassin aménagé en promenade, avec une belle allée de platantes au milieu, le versant atlantique nous tend les bras, avec rapidement la première écluse de ce versant. Elle s'appelle évidement Ecluse de l'Océan.






Une partie de l'ancien bassin héxagonal transformé en espace vert...









Plus que quelques mêtres et nous entrons dans le département de la Haute-Garonne. Bonne nouvelle car cela signifie que le chemin de  halage est maintenant goudronné jusqu'à Toulouse, un vrai plaisir! Depuis Naurouze, on voit de plus en plus de promeneurs à vélo et même quelques rollers, logique avec ce beau ruban.







Une écluse et un pont proches de Gardouch, où la brique rouge fait son apparition...









Par endroits la piste cyclable s'éloigne quelque peu des berges du canal qui sont un peu laissées en friche. Il faut redoubler de vigilance avec l'afflux de promeneurs. On commence à voir la célèbre brique rouge de la région toulousaine dans les constructions. Gardouch, terme de l'étape du jour est tout proche. Nous irrons passer la nuit dans le camping à Nailloux, au bord de la retenue de Montgeard. Encore 35 kilomètres ce jour.

Carte du parcours:



Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article