Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La France à vélo

Etape10-St Just(15)-Séverac le Chateau(12)

21 Juillet 2009 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #Paris-Cadaqués Juillet 2009

Aligot.......Allez-Go!

Ce matin, 21 juillet 2009, il faut sortir du vallon où se situe St Just, à peine un petit kilomètre et la première ascension pour revenir sur le plateau de l'Aubrac. Le vent y soufflera une grande partie de la journée. Il souffle du sud-ouest, donc de 3/4 face, pas évident. Dès les premiers kilomètres, je passe dans le département de la Lozère, et donc dans la région du Languedoc-Roussillon. Ce département de la Lozère correspond à l'ancienne province du Gévaudan, rendue tristement célèbre par la fameuse Bête qui hantait la région durant les années 1764-1767.






Saint-Chély d'Apcher.









Avec le même beau temps que la veille en prime, j'arrive donc à St Chely d'apcher, à la limite de l'Aubrac et de la Margeride, plus au nord. Direction Aumont-Aubrac, pour déguster la spécialité locale à midi. Un bon Aligot-Saucisse histoire de se faire plaisir!







Une spécialité locale...








Le vent est toujours présent et la chaleur aussi, il n'y a pas beaucoup d'ombre et les cigales m'accompagnent en stéréo tout le long du parcours. Je fais remplir ma gourde plus souvent avec de l'eau. Certains me donneront aussi quelques abricots, très gentil de leur part!








Le plateau de l'Aubrac, au fond les monts du Gévaudan.







La route n'est pas droite et  au fil des bosses on découvre un paysage fait de quelques champs, mais aussi surtout de pâturage. Sur ma gauche les monts du Gévaudan, où la bête sévissait, et en face la route descend vers Marvejols, peu après le col des Issartets culminant à 1121 mètres d'altitude. Je quitte donc le plateau de l'Aubrac pour redescendre dans la vallée, avec sur ma gauche le parc à Loup du Gévaudan. La descente est longue de plus de 8 kilomètres, large avec une succession de virages très ouverts.







La porte du Soubeyran, entrée nord de la vieille ville.








On arrive donc dans Marvejols, toujours avec un vent délicat. La belle porte du XIVe siècle est bien conservé, à l'intérieur des belles rues étroites où la chaleur est moins présente apportent une ambiance médiévale. Je quitte la ville par le sud, en direction de la vallée du Lot, que je rejoindrai quelques kilomètres plus loin, après Le Monastier.







Pendant la descente vers Marvejols, on aperçoit le Truc du Midi, extrémité nord des causses.







Me voilà donc dans la vallée du lot, comme la veille avec l'Allagnon, la route large serpente dans le fond des gorges. un bonheur sur plus de dix kilomètres. le vent s'est calmé dans la vallée, j'atteind sans problème les 35 km/h sur cette portion.





Le Lot, au sud de Marvejols, ca donne envie de tremper les pieds avec cette chaleur....








Je quitte les bords du Lot à Banassac, au pied de la dernière grosse difficulté du journée, l'ascension du causse de Séverac, qui surplombe le Lot de plus de 400 mètres. La route monte en lacet tandis que l'autoroute s'accroche à la montagne pour gravir avec 7-8% de moyenne le causse. L'ascension est éprouvante avec une chaleur importante, malgré un très léger vent favorable qui ne suffit pas à "rafraîchir" l'air.






Un des vautours qui tournait au dessus de moi...









Arrivé sur le causse, la vision donne l'impression d'un no-man's-land, une steppe austère sur plusieurs kilomètres. Peu avant l'arrivée à Séverac, je passe dans le département de l'Aveyron. La route redescend vers le vallon pendant plusieurs kilomètres, où l'Aveyron prend sa source, avec à nouveau un vent soufflant en bourrasque.







Le chateau surplombant la cité de Séverac.








Un beau point de vue sur tout le causse à cet endroit! Je ne suis pas le seul, le long de la descente je suis accompagné dans le ciel par des vautours. Le chateau de séverac est visible de très Loin, la cité est à ses pieds. J'arrive enfin au camping après presque 95 kilomètres. Piscine et balnéo pour me détendre sous un beau soleil. Le vent soufflera beaucoup pendant la nuit...

Carte du parcours:



Profil de l'étape:

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article