Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La France à vélo

Etape01-Paris(75)-Chartres(28)

23 Mai 2010 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #Paris-Hendaye Mai 2010

Paris-Chartres 104 kms

Que de châteaux !

Dimanche 25 Avril 2010, première étape d'un nouveau périple en direction du Pays Basque. Je fixe le départ au pied de la Tour Eiffel. Le ciel est entièrement bleu, pas un nuage à l'horizon. Un vent du sud-ouest souffle en saccade. La température est très agréable. Les touristes font déjà la queue pour monter dans le monument le plus visité de France. Construite à l'origine pour l'exposition universelle de 1889, elle est le symbole de Paris à travers le monde. 001-Tour Eiffel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Inutile de la présenter...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les vendeurs à la sauvette sont déjà en place et les glaciers ouvrent leur boutique. Une ambiance estivale règne ce matin. Aux pieds de la dame de fer se trouve la Seine avec ses "bateaux-mouches". C'est Louis XIV au 17e siècle, sur les conseils de Colbert qui développe la batellerie.002-Trocadéro

 

 

 

 

 

 

 

Le Trocadéro, faisant face à la Tour Eiffel...

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1865 ce service devient sous la gouverne de l'Etat. C'est la Compagnie des Bateaux de Lyon qui est la première concessionnaire. Le nom "Mouche" vient du nom du quartier de Lyon où sont construits ces bateaux. En face de la Tour Eiffel se trouve le Palais de Chaillot. Construit en 1937 pour l'exposition universelle, il accueille le Musée de l'Homme, de la Marine, et le Théâtre National de Chaillot.003-Bir-Hakeim

 

 

 

 

 

 

 

La Seine avec le Pont de Bir-Hakeim au premier plan...

 

 

 

 

 

 

 

Les jets d'eau au pied du palais crachent de l'eau dans laquelle on tremperait bien les pieds. Mais il est temps pour moi de me diriger vers la Porte De Saint-Cloud, en longeant la Seine. Après quelques centaines de mètres, je passe au niveau du pont de Bir-Hakeim.

005-Maison de la Radio

 

 

 

 

 

 

 

La Maison de Radio-France...

 

 

 

 

 

 

 

 

Une rame de métro semble survoler Paris, en offrant un beau point de vue sur l'ouest parisien à tous ses passagers. A coté de là se trouve la Maison de la Radio. D'une circonférence de 500 mètres, elle fut inaugurée en 1963.  Un grand nombre d'émissions de télévision y furent tournées avant de devenir le siège de Radio France. La Porte de Saint-Cloud n'est plus très loin.006-Parc des Princes

 

 

 

 

 

 

Le Parc des Princes au dessus du "Périph"...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Là, se trouve le Parc des Princes. Cet ancien vélodrome reconstruit en 1972 semble comme posé sur le Boulevard Périphérique Parisien. Son nom vient du lieu sur lequel il est construit. Au XVIII siècle, cet espace boisé était un lieu de chasse prisé par les rois et les princes.

007-Porte de Saint-Cloud 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bye-Bye Paris !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Boulogne-Billancourt est devant moi. Je quitte la capitale et déjà des destinations lointaines sont mentionnées...Nantes, Bordeaux.... Alors, en route ! Je retrouve la Seine au pont de Sevres. Elle marque un virage prononcé vers le Nord en longeant le parc de Saint Cloud. Il est considéré comme l'un des plus beaux jardins d'Europe, dessiné par Le Nôtre. De l'autre côté du fleuve se trouve Sevres. La ville est connue pour sa Manufacture de Porcelaine. Au bord de Seine se trouve le musée de la Céramique...008-Sèvres

 

 

 

 

 

 

 

Le Musée de la Céramique, au bord de Seine...

 

 

 

 

 

 

 

 

Il abrite l'une des plus grande collection de céramique au monde. La route pénètre peu à peu dans un vallon que je vais remonter jusqu'à Versailles. Les marchés sont déjà bien fréquentés ce matin. Les cyclistes profitent du beau temps, j'en croiserai un grand nombre sur tout le tracé. Le long faux plat est plus accentué par endroits. A la sortie de Viroflay, la route s'élargie grandement. Me Voilà à l'entrée de Versailles.009-Sèvres

 

 

 

 

 

 

 

La Butte de Saint-Cloud...

 

 

 

 

 

 

 

 

L'ambiance change radicalement. La ville royale, de part son architecture et la largeur de ces voies impose un sentiment de puissance, celle de Louis XIV. La très large Avenue de Paris laisse peu à peu découvrir le château mondialement connu. Il semble comme sortir de terre. Les nombreux cars déjà présents viennent déverser leur flot de touristes venus du monde entier voir le château et les jardins attenant sous ce beau ciel bleu.

010-Versailles

 

 

 

 

 

 

 

La très large Avenue de Paris, menant au Château...

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces touristes semblent comme attirés par l'un des symboles de la royauté à son apogée. Cette ville, crée par la volonté de Louis XIV a été le siège de la royauté pendant un siècle puis un des symboles de la révolution française. Avec la Galerie des Glaces et ses jardins crées par Le Nôtre, ce site inscrit au patrimoine Mondial de l'Unesco attire plus de 6 millions de visiteurs. Après quelques photos, je pars en direction de Buc. Le relief s'élève encore un peu pour passer dans la vallée de la Bièvre. Cette rivière se jetait jadis dans la Seine à Paris, au niveau de la Gare d'Austerlitz.

011-Versailles

 

 

 

 

 

 

 

 

L'esplanade du Château avec la statue de Louis XIV au premier plan...

 

 

 

 

 

 

Mais son parcours parisien fut modifié. Elle fini désormais dans les égouts parisiens. Le plateau de Saclay est enfin atteint. Enfin de la verdure ! Le vent porte les odeurs d'un colza en fleurs jusqu'à mes narines...pas très agréable! L'aérodrome de Toussus-le-noble que je longe est actif ce matin. Dédié surtout aux voyages d'affaires la semaine, il est aussi utilisé le week-end pour des baptêmes de l'air ou des cours de pilotages, avec les va-et-viens initerrompus des Cessnas.

012-Plateau de Saclay

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Plateau De Saclay, avec le C.E.A. au fond...

 

 

 

 

 

 

 

Sur ma gauche, à quelques kilomètres se trouve Saclay et le Commissariat à l'Energie Atomique créé par Charles De Gaulle. Dédié à la recherche nucléaire et toutes ses applications, il emploie directement et indirectement plus de 10000 personnes. Me voilà à Châteaufort. Encore quelques kilomètres et je plonge dans la vallée de la Chevreuse.

013-Cernay-la-Ville

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La route se fraye un chemin entre champs et pépinières...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse est très agréable ce dimanche matin à parcourir à vélo. Je quitte enfin une enfilade de maisons pour les bois de cette vallée. La route monte progressivement vers la forêt de Rambouillet, un des poumons verts de la région. Les oiseaux m'accompagnent enfin en ce milieu de matinée. La circulation est encore importante, mais elle se calme peu à peu.

014-Cernay-la-Ville

 

 

 

 

 

 

 

Champs et forêts, autour de Rambouillet...

 

 

 

 

 

 

 

 

Me voilà sur le plateau de la forêt de Rambouillet. Les champs de colza sont bien jaune, comme ce tapis de pissenlits qui jonchent les accotements. Les branches des platanes commencent à peine à verdir. La route semble protégée, avec les platanes qui l'entourent. Elle se faufile entre un haras à droite et une pépinière sur la gauche. Après Cernay-la-Ville, me voilà dans la forêt de Rambouillet. Par moment quelques avions viennent troubler le calme dans cette forêt. Rambouillet et son château s'approchent à grands pas. La circulation s'intensifie.

015-Rambouillet

 

 

 

 

 

 

 

Le Château de Rambouillet et son domaine...

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette ville du sud-ouest parisien a des airs de bourgade de province. Le château et son parc sont à la sortie de la ville en direction de Epernon. Il date de 1375. François 1er y mourut de septicémie et Napoléon y passa sa dernière nuit avant son départ pour Sainte-Hélène. La route ondule sur le versant nord la vallée boisée de la Gueville, une rivière prenant sa source dans le parc du château de Rambouillet.

016-Maintenon

 

 

 

 

 

 

 

Et celui de Maintenon...

 

 

 

 

 

 

 

J'arrive à Epernon, une petite ville pittoresque. Je quitte la vallée pour un plateau, peu après Hanches. Les champs à perte de vue me rappellent que je suis bien dans la Beauce, grande région céréalière. La longue descente me mène dans la vallée de l'Eure. Au fond de la vallée se trouve Maintenon et son château. Sa construction s'étale sur cinq siècles à partir du XIIème.  La demeure de Madame de Maintenon est entourée d'eau, celle de l'Eure et de la Voise, un de ses affluents. Un golf a été installé dans le parc, derrière le château.

017-Jouy

 

 

 

 

 

 

 

Belle vue sur la vallée de l'Eure...

 

 

 

 

 

 

 

 

Au fond, un aqueduc dont la construction a démarré sous Louis XIV, reste inachevé. Je quitte la grande route de Chartres et ses champs à perte de vue pour une petite route, bien plus agréable et beaucoup plus calme. Elle remonte le cours de l'Eure. Le paysage, bucolique à souhait offre de belles vues sur la vallée. La route se fraie un chemin entre la ligne de chemin de fer et la rivière. Cette vallée fait le bonheur des pêcheurs et des promeneurs en quête de calme. Les oiseaux chantent à l'unisson sur tout le parcours et dans ces villages tout en longueur. Les odeurs de barbecue viennent flatter mes narines en cette fin de matinée.

018-Jouy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une vallée très boisée...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A Saint Priest, je quitte cette vallée pour le plateau. La longue montée laisse apparaître peu à peu les flèches de la cathédrale de Chartres au loin, tandis que les champs réapparaissent. La route à nouveau large, sans haie autour, laisse passer un vent défavorable qui me ralentit sur la fin du parcours. Les 100 kilomètres sont passés à l'entrée de Chartres. Le brouhaha citadin reprend le pas sur les oiseaux.

019-Chartres

 

 

 

 

 

 


Première vue des flèches de Chartres...

 

 

 

 

 

 

 

 

J'arrive à nouveau au bord de l'Eure, au pied de la Cathédrale. Je passerai devant  demain matin. Au total 104 kilomètres aujourd'hui avec les trois couleurs bleu, jaune et vert. Le bleu du ciel, le jaune de ces champs de  colza en fleur et des tapis de pissenlits au bord des routes, et le vert de cette végétation qui renaît après une longue hibernation...

 

Carte de l'étape:

etape01

 

Profil de l'étape:

 

etape01-profil

 

Ambiance sonore du jour:
En pleine campagne...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

THIERRY 24/05/2010 22:10


courage cousin et profite bien du paysage et du soleil ; bisous et bonne balade


Xavier Schmitt 25/05/2010 20:07



Merci cousin, Bisous