Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La France à vélo

Etape03-Abbeville(80)-Calais(62)

4 Avril 2010 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #Paris-Dunkerque Avril 2010

Une étape marathon !

Dimanche 4 Avril 2010. Aujourd'hui c'est Pâques! Est-ce que les cloches m'ont apporté le soleil ? En regardant le ciel, ça ne semble pas être le cas. Départ de bonne heure car la journée sera longue avec plus de 140 kilomètres prévus. Je passe à nouveau par le centre-ville pour enregistrer le carillon du Beffroi à 8h. Mais pas de mélodie ce matin! Je décide donc de repartir en direction de la Baie de Somme.

IMGP0686

 

 

 

 

 

 

 

La Baie de Somme sous la pluie...

 

 

 

 

 

 

 

La pluie commence à tomber après quelques kilomètres. Le vent a tourné depuis hier, il est défavorable jusqu'à Noyelles-sur-Mer. Certains cyclistes s'aventurent comme moi sous cette pluie glacée. J'arrive au bord de la Baie. Les photos sont difficiles à faire avec ce temps car le site est complètement bouché. Saint-Valéry-en-Caux est à peine visible. Les mollières de la Baie sont gorgées d'eau.

IMGP0692

 

 

 

 

 

 

 

Les mollières de la Baie avec en fond Le Crotoy...

 

 

 

 

 

 

 

 

Il n'est pas encore 9h et le petit train de la Baie ne semble pas encore en activité. Ce petit train fait le tour de la Baie pour le plaisir des touristes. Cette zone et le Parc du Marquenterre sont entièrement protégés pour leurs faunes et leurs flores diversifiées. Les oiseaux migrateurs y font escale dans leur périple. On peut même y voir des phoques! mais avec le mauvais temps, je ne m'y attarde pas, d'autant que la route est encore longue. Je bifurque plein nord à travers les hameaux de Morlay et Favières.

IMGP0698

 

 

 

 

 

 

 

La plage du Touquet...

 

 

 

 

 

 

 

Leur traversée est paisible ce matin. Seuls les coqs se répondent par chants interposés pendant que la boulangère sonne le réveil avec sa tournée de pain . Quelques personnes bravent la pluie brièvement en peignoir pour les croissants tout chauds.

IMGP0703

 

 

 

 

 

 

 

Une belle demeure au toit de chaume dans la partie boisé du Touquet...

 

 

 

 

 

 

Je rejoins un peu plus loin la route de Rue où la circulation s'intensifie. Le vent est latéral. Avec le sac à dos, la prise au vent est importante. Cela ne me facilite pas la tâche. J'ai l'impression que la journée va être très longue! Peu après Quend, je quitte la Somme pour le Pas-de-Calais. La zone est particulièrement plate. Les marais et étangs sont légion.

IMGP0706

 

 

 

  

 

 

 

Un Navire à grande vitesse reliant Boulogne à Douvres...

 

 

 


 

 

La Rivière Authie fait office de limite départementale et elle se jette plus loin dans la mer au niveau de Berck. Le département a eu la bonne idée de mettre en place des pistes cyclables. Un vrai bonheur, enfin quand elles sont entretenues et ce qui n'est pas toujours le cas! A Conchil-le-Temple des travaux m'obligent à rallonger mon parcours. Les petites routes ressemblent plus à des chemins, j'espère que je ne vais pas crever! Je retrouve la bonne route à Verton, en direction du Touquet.IMGP0708

 

 

 

 

 

 

 

Le Port de pèche de Boulogne-sur-Mer...

 

 

 

 


 

 

Les cités Balnéaires de la Somme Fort Mahon, Berck, Stella-Plage et Le Touquet riment pour beaucoup comme court séjour à la mer avec leurs belles plages. Berck possède un centre de rééducation thérapeutique de premier ordre. Ceci grâce à la femme d'un marin qui eu l'idée de faire prendre des bains de mer à des enfants malades. Elle est considérée comme l'inventeur de la thalassothérapie. La pluie continue de tomber sur la route du Touquet. Il est bientôt midi et la faim commence à se faire sentir.

IMGP0718

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Cap Gris-Nez depuis Boulogne-sur-Mer...

 

 

 

 

 

 

L'odeur qui émane de la foret, essentiellement composée de pins, est très agréable avec cette humidité. Peu à peu, la pluie se calme à l'approche de la mer. De très belles demeures sont légion dans la partie boisée de la ville. Les maisons en toit de chaume à l'écart de la route sont magnifiques. Le casino passé, je me retrouve dans le centre ville qui me mène tout droit au front de mer. Un bon vent d'ouest a fini par balayer les derniers nuages. Le ciel va t' il me laisser un peu de répit ?

IMAG0121.jpg

 

 

 

 

 

Le paysage vers Wimeureux...

 

 

 


 

 

Après la pose repas à Etaples, direction Boulogne, prochaine ville sur mon itinéraire. Les villages de Camiers et Dannes sont très calmes en début d'après-midi. Calme qui disparaît ensuite, à l'approche de Boulogne. Cette région tranche avec les kilomètres précédents, le Boulonnais est très vallonné. Les pistes cyclables jalonnent toujours mon parcours. Le vent de coté, sèche la route. Boulogne est en vue lorsque des nouvelles gouttes apparaissent!

IMGP0723

 

 

 

 

 

 

 

Les cotes anglaises vues depuis le Cap Gris-Nez...

 

 

 


 

 

J'arrive au port. Là, un énorme ferry attend son heure pour rejoindre les côtes anglaises. Ses moteurs ronronnent, m'empêchant d'enregistrer correctement les mouettes, dommage ! Les mareyeurs finissent de nettoyer leur étalage. Je longe le port qui est l'un tout premier français en volume de pêche.

IMAG0129.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un message codé dans la langue de Shakespeare !

 

 

 

 

 

 

 


 

Plus loin, entre le port et la plage se trouve Nausicaa. Le centre national de la mer abrite une des plus grandes collections de poissons du monde. Dès maintenant et jusqu'à Calais la route va suivre la côte. Le vent a changé de direction et devient enfin favorable, ouf! Au loin, de l'autre coté de la Manche, les falaises de Douvres sont éclairées par les rayons du soleil. Plus au nord le Cap Gris-Nez pointe vers l'Angleterre.

IMAG0128.jpg

 

 

 

 

 

L'arrivée sur le Cap Gris-Nez...

 

 

 

 

 

 

Je passe les 100 kilomètres à Wimereux. La commune fait partie du Parc naturel régional des Caps et Marais d'Opale. Issu des parc de l'Audomarois et du Boulonnais, il regroupe plus de 150 communes. La route offre des paysages magnifiques entre sommets et vallons, où les villages sont blottis. A chaque sommet un nouveau spectacle pour les yeux. Le Cap Gris Nez se rapproche. En ce dimanche de Pâques un nombre important de camping-cars sont de sortie. Les touristes anglais viennent voir l'autre côté du Channel et ce promontoire qui se dresse face à la Perfide Albion. A la vue des plaques d'immatriculation, il y a aussi des belges, italiens, espagnols et français bien sûr ! Le C.R.O.S.S, centre de surveillance et de sauvetage en mer se trouve au Cap. A mon arrivée sur le site, un hélicoptère part en trombe vers la mer. Un secours à apporter sûrement. 

IMGP0730

 

 

 

 

 

 

 

Vue sur Sangatte, et Calais depuis le Cap Blanc-Nez...

 

 

 

 

 

 

 

La petite route est très fréquentée. D'ici on aperçoit bien toutes les côtes anglaises, ainsi que les ferry et autres navires de commerce. Cette zone maritime est la plus fréquentée du monde. Je repars en direction de Wissan. Le paysage est toujours aussi vallonné. A travers les champs, la route dessine de belles courbes. Peu avant le Cap Blanc-Nez, la montée est rude avec 130 kilomètres dans les jambes.

IMAG0137.jpg

 

  

 

 

 

 

 

Plouf !

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a foule aussi à ce cap. Calais, son port de commerce et ses industries pétro-chimiques paraissent tout proches. Mais avant, la route redescend au niveau de la mer vers Sangatte. Le tunnel sous la manche passe ici, à quelques mètres sous la route.  La ville est cachée derrière les dunes. Le vent m'apporte une aide appréciable, encore plus de 15 kilomètres arriver à l'hôtel.

IMGP0738

 

 


 

 

 

 

 

 

 

Le château d'eau de Blériot Plage, et sa fresque retraçant Louis Blériot et son exploit...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Peu avant l'entrée dans Calais, j'arrive au lieu-dit «Les Baraques», rebaptisé Blériot-PLage en hommage au célèbre navigateur Louis Blériot. Il s'élança d'ici pour la première traversée de la manche le 25 juillet 1909. avec son prototype Blériot XI. Cet élève de l'École Centrale consacra une grande partie de sa vie à l'aéronautique après avoir créé des phares pour automobiles.

IMGP0744

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'immense phare de Calais...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il a mis 37 minutes pour traverser la Manche, plus rapide que certains Eurostar actuels! Les dunes se succèdent jusque Calais.  Le port est devant moi. Au loin les Ferrys trans-manche font les navettes. Le port de pêche est plutôt calme en cette fin d'après-midi.

IMGP0747

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Beffroi de Calais ne sonnera pas beaucoup car il se refait une beauté...

 

 

 

 

 

 

 

 


 J'arrive maintenant en centre-ville, au pied du phare sous un beau ciel toujours bleu. Non-loin de là, le parking du port est rempli de camions. Ils attendent leur tour pour la traversée. L'hôtel n'est plus qu'a quelques encablures. J'y arrive enfin après 151 kilomètres... Épuisé par cette très longue journée. La nuit sera réparatrice, enfin j'espère....

 

Carte du parcours :


etape03

 

Profil de l'étape :

 

etape03-2

 

Ambiances du jour :

 

Le chant matinal du coq vers Le Crotoy...

Les mouettes dans le port de Boulogne-sur-Mer...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Logales 16/04/2010 18:23


Là tu étais en plein dans mon coin .... ;)

Tu es même passé devant chez mes parents :)