Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La France à vélo

Etape03-Sainte-Ménéhould(51)-Metz(57)

1 Novembre 2010 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #Paris-Luxembourg Octobre 2010

Sainte-Ménéhould - Metz 124kms
Paris - Metz 372kms
Ces sites qui ont marqué l'Histoire de France...
Dimanche 31 octobre 2010, il a plu cette nuit, mais la météo est plus clémente au moment de partir. Direction Varennes-en-Argonne, je quitte la Marne pour la Meuse dans la vallée de la Biesme, petit affluent de l'Aisne. Même si ses sommets sont bien plus bas que tous les massifs français, l'Argonne est tout de même très vallonnée.

031-Forêt d'Argonne 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A travers la forêt d'Argonne...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec le soleil qui apparaît, les dégradés de ces couleurs d'automne allant du vert au roux sont magnifiques dans la forêt. Mais avec la pluie de la nuit la chaussée est rendue glissante avec les feuilles tombées. La prudence est de mise! A part quelques chasseurs, il n'y a pas âme qui vive ce matin. Au bout d'une heure, c'est à Varennes-en-Argonne que j'arrive. Ce village rendu célèbre car Louis XVI y fut arrêté le 27 juin 1791 dans la soirée.

 032-Paysage d'Argonne

 

 

 

 

 

 

 

Paysage d'Argonne...

 

 

 

 

 

 

 

Il se trouvait devant l'Auberge du Bras d'Or lors de son arrestation par Jean-Baptiste Drouet. Un beffroi sur lequel est apposé une plaque a remplacé l'auberge depuis. Il fuyait avec la famille royale vers Montmédy pour y retrouver les troupes ralliées à sa cause. Ce village fut détruit pendant la première guerre mondiale et reconstruit ensuite, contrairement à de nombreux villages meusiens. Un mémorial érigé par La Pennsylvanie rend hommage à ses enfants venus combattre les allemands. Direction plein Est, vers la vallée de la Meuse. Je quitte donc le bassin versant de la Seine pour celui de la Meuse ici. 

034-Arrestation de Louis XVI

 

 

 

 

 

 

 

Lieu de l'arrestation de Louis XVI...

 

 

 

 

 

 

 

 

Le vent est défavorable et me retarde dans la progression. L'Ossuaire de Douaumont est déjà visible mais il reste encore 20 kilomètres pour l'atteindre. Voilà la Meuse, souvent considérée comme une rivière elle est en fait un fleuve à part entière. Longue de plus de 950 kilomètres elle traverse trois pays, France, Belgique et Pays Bas. Le soleil brille et fini de sécher la route. Le fleuve passé, l'ascension vers Douaumont commence. Voilà la Tranchée des Baïonnettes où 57 hommes d'une section d'infanterie furent enterrés vivants armes à la main par un bombardement d'obus. 

037-Meuse

 

 

 

 

 

 

 

La Meuse sous un beau ciel bleu...

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis, un mémorial fut construit sur le site. Un peu plus loin, c'est Douaumont, le village détruit mais surtout l'Ossuaire qui draine le plus de visiteurs. Cette nécropole nationale qui fut inaugurée en 1932 par le Président de la République de l'époque Mr Lebrun rassemble plus de 10000 tombes, impressionnant... Sur ces tombes, on peux y lire "1 soldat inconnu" ou "2 soldats inconnus". Ici ce sont plus de 300 jours de batailles acharnées qui ont causé la mort de 300000 hommes. 

040-Tranchée des Baïonnettes

 

 

 

 

 

 

 

 

La Tranchée des Baïonnettes...

 

 

 

 

 

 

 

Me voila maintenant à l'est de Verdun, il reste encore plus de 60 kilomètres à parcourir,. Mais avant de retrouver la grande plaine toute proche, la route se tortille un peu à flanc de coteaux, entre vergers de mirabelles et de pommes. Le soleil brille, mais le vent est de plein face. Les jambes commencent à souffrir dans la plaine. Les lignes droites semblent très longues sur cette Voie de la Liberté. 

042-Nécropole de Douaumont

 

 

 

 

 

 

 

Nécropole et Ossuaire à Douaumont...

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette voie est la route qui commémore la libération de la France, du Luxembourg et de la Belgique à la fin de la deuxième guerre mondiale. Je quitte maintenant la Meuse pour faire une courte excursion dans le département de la Meuthe-et-Moselle. Le prochain village est Mars-la-Tour où un ossuaire regroupe les restes de 10000 soldats morts pendant la première guerre mondiale. Voilà maintenant la Moselle, dernier département français de mon périple. 

044-Monument de 1870

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Momument allemand de la guerre de 1870...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et c'est le village de Gravelotte devant moi. Ici ce sont plus de 31000 soldats qui sont morts en quelques jours suite à de nombreux bombardements lors de la guerre de 1870. C'est de là que vient l'expression "Ca tombe comme à Gravelotte". Déjà plus de 110 kilomètres au compteur aujourd'hui, la fin du parcours sera plus tranquille car c'est une longue descente dans le sillon mosellan au sud de Metz qui m'attend. 

045-Gravelotte

 

 

 

 

 

 

 

 

Gravelotte, théâtre de terribles combats en 1870...

 

 

 

 

 

 

 

Depuis quelques kilomètres les nuages ont tamisé le ciel et la fraîcheur s'est installée dans la foret d'Ars-sur-Moselle. Fin de l'étape à Jouy-aux-Arches, sud de Metz, après 123 kilomètres sans pluie! Demain pas de pluie annoncée pour voir le Grand Duc Henri...

 

Carte de l'étape :

 

etape03

 

Profil de l'étape :

 

etape03-profil

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article