Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La France à vélo

Etape13-Carrare(IT)-Montopoli(IT)

19 Juillet 2010 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #Paris-Rome-Juillet 2010

Carrare - Montopoli 102kms
Paris - Montopoli 1270kms
Un penchant pour la tour!
Réveillé à 6h du mat' par les cigales. Je décide de me préparer pour partir de bonne heure. Au programme du jour plus de 100 kilomètres avec les longues plages de sable fin, le marbre de Carrare, Pise et sa tour penchée... A Carrare, je quitte la région de la Ligure pour celle de la Toscane. Il fait déjà très beau et plutôt chaud, comme d'habitude! Les Apenins sont déjà inondées d'une brume de chaleur. Pas évident de faire des photos.

149-Plage de Carrara

 

 

 

 

 

 

 

La côte méditérannéenne vers Carrare...

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais on aperçoit tout de même les carrières d'où est extrait le célèbre marbre. Un port permet l'envoi par cargo de ce marbre à travers le monde. Entre les montagnes et le port se trouve Luni, un site archéologique étrusque. Un amphithéâtre elliptique ainsi qu'un temple sont les principaux monuments mis à jour dans ce site romain occupé depuis le paléolithique.

148-Port de Carrara

 

 

 

 

 

 

 

Le port de Carrare, point de départ du marbre vers le monde entier...

 

 

 

 

 

 

 

Pendant que je fais quelques photos, des passagers clandestins tentent de passer à travers les clôtures du port. La route est une succession de plages privées, de restaurants, de campings à perte de vue, du moins jusque Viareggio. Cette station balnéaire a de beaux immeubles typés Art-Déco ainsi qu'une belle promenade sur le front de mer. Pise n'est plus qu'à 20 kilomètres. La route s'éloigne du bord de mer. Les longues lignes droites à travers les bois et les champs me rapprochent de Pise. La circulation est intense sur cette Via Aurelia.

150-Carrara

 

 

 

 

 

 

 

 

Dernier regard sur les carrières de marbre...

 

 

 

 

 

 

 

La "Torre Pendente" est indiquée, mais les pins maritimes la cachent. Pise attire beaucoup de monde et ça bouchonne à l'entrée de la ville. Voilà cette ville et sa Piazza dei Miracoli avec sa cathédrale et sa tour penchée, le tout sous un beau soleil radieux. Le centre historique de la ville est entouré par des fortifications construites en 1155.

151-Viareggio

 

 

 

 

 

 

 

 

Le port de Viareggio, avec la mer au fond...

 

 

 

 

 

 

 

Plusieurs hypothèses concernant l'origine de cette ville baignée par le fleuve Arno existent. Pour certains, elle serait fondée par des étrusques, des grecs et pour d'autres, ça serait par diverses rois du 13e siècle avant JC. En cette fin de matinée, il y a déjà énormément de monde. Toutes les nationalités semblent représentées ici devant cette belle pelouse qui entoure ces majestueux monuments.

153-Pise

 

 

 

 

 

 

 

La cathédrale et la tour penchée à Pise...

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais l'attraction principale est évidemment la Tour penchée. Sa construction a débuté au 12e siècle. La Tour commença à pencher dès la construction du 3ème étage. La construction fut suspendue 90 ans avant de reprendre avec un décalage dans la symétrie pour compenser l'inclinaison. Le sol semble s'être dérobé sous ses pieds, mais la Tour tient bon. Impressionnant à voir.

156-Pise

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Baptistère, à coté de la Tour...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les touristes s'amusent à se faire photographier devant le monument. Une légende dit que du haut de cette tour, Galilée mesura vers la fin du 16e siècle le temps de chute de divers corps. Il put ainsi établir que la vitesse de leur chute était la même pour tous, et non pas proportionnelle à leur poids comme le supposait Aristote.

155-Pise

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A mon tour de soutenir la Tour !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je retrouve les parents à midi au pied de la Tour. Ils vont dès maintenant prendre mon paquetage jusque Rome. Après un bon plat de pâtes direction Montopoli dans la vallée de l'Arno. La route n'est qu'une longue agglomération avec une succession de magasins, d'habitations sur presque 30 kilomètres. L'industrie est aussi bien présente. La végétation du bord des routes est laissée à l'abandon.

157-Rue vide à Cascina

 

 

 

 

 

 

 

En milieu d'après-midi les rues sont désertes...

 

 

 

 

 

 

 

 

Fini les lauriers fleuris! Les cyprès qui entourent les maisons aux sommets des montagnes commencent à apparaître. Me voilà à Montopoli pour la nuit, après 102 kilomètres entre Apenins, bord de mer et Toscane. Une bonne nuit dans un vrai lit, celui du camping-car va me faire du bien. La Toscane, c'est pour demain...

 

Carte de l'étape :

 

etape13

 

Profil de l'étape :

 

etape13-1

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article