Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
La France à vélo

Articles avec #le rhone juillet 2011 tag

Etape14-Arles(13)-Montpellier(34)

19 Juillet 2011 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #Le Rhône Juillet 2011

Arles - Montpellier 121kms

Gletsch - Montpellier 1422kms

Le Petit Rhône

Lundi 18 juillet, dernier jour du périple, ça fera exactement 14 jours de vélo pour un peu plus de 1400 kilomètres, une bonne moyenne quotidienne! Départ avec le beau temps d'Arles en direction des Saintes-Marie-de-la-Mer. Dès la sortie de la ville le vent souffle encore, et ce sont des grosses rafales qui me tiendront compagnie toute la journée, et toujours de face, arrrhhh!!!

 

290-maison de gardian

 

 

 

 

 

 

 

Une maison de guardian...

 

 

 

 

 

 

 

 

La Camargue, une vaste zone où l'équilibre entre eau douce et eau salée rend la faune et la flore fragile. Les grands aménagements qui ont conduit à l'endiguement du Rhône ont rendu des terres impropres à la culture. Mais c'est aussi une réserve ornithologique de premier ordre avec les nombreuses espèces d'oiseaux migrateurs font une halte. L'endiguement du fleuve a aussi permit de canaliser son débit et ainsi de le rendre navigable en draguant le fond de son lit.

283-maison camarguaise

 

 

 

 

 

 

 

Isolée au milieu des marais...

 

 

 

 

 

 

 

 

La route est assez large avec une piste cyclable de chaque coté. Après plusieurs kilomètres j'arrive au musée de la Camargue. Ce musée retrace la région au travers de la présence et de l'activité humaine. Encore quelques kilomètres pour rallier les Saintes Maries de la Mer, je quitte la route à fort trafic pour bifurquer plus à l'est, le long d'étangs et de marais.

 

297-vignoble de listel

 

 

 

 

 

 

 

Listel, le vignoble les pieds dans le sable...

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais je ne trouve toujours pas de flamands roses. L'ambiance ressemble au film "Heureux qui comme Ulysse" avec Fernandel. Autour de moi, de multiples manades alternent dans le paysage avec des haras attirant le chaland pour faire des promenades à cheval. Les cabanes de Guardian, la personne chargée des chevaux et des taureaux dans la Camargue, ont une forme bien particulière.

292-statue a sainte marie de la mer

 

 

 

 

 

 

 

 

L'arrivée aux Saintes-Marie-de-la-Mer...

 

 

 

 

 

 

 

Nombreux sont les mas camarguais à proposer des chambres d'hôtes au milieu de vastes propriétés. Contrairement à son grand frère, le Petit Rhône n'est pas pressé de rejoindre la mer, son cours ondule beaucoup à travers la Camargue. Au loin le clocher de l'église fortifiée est bien visible dans la campagne camarguaise, entre marais et mer. Ici les gitans viennent tous les ans au mois de mai en pèlerinage pour leur sainte Sara la Noire.

301-embouchure du rhone

 

 

 

 

 

 

 

Ici, le Petit Rhône se jette dans la mer...

 

 

 

 

 

 

 

 

Non-loin de là le Petit-Rhône fait encore un dernier méandre avant de rejoindre la Méditerranée à quelques encablures de la ville. Des croisières sont organisées autour de l'embouchure en remontant le fleuve. Je vois enfin à la sortie de la ville des flamands roses, mais au loin dans un marais.

299-canal du rhone a ste à aigues mortes

 

 

 

 

 

 

 

Le canal du Rhône à Sète longe Aigues Mortes...

 

 

 

 

 

 

 

 

Direction plein ouest maintenant, vers Aigues-Mortes. Les cabanes en bois étalent les melons, pastèques et autres pêches au bord de la route. Ensuite c'est le vignoble de Listel que je longe, le vin des sables est produit ici depuis le VIIIème siècle, entre manades et étangs. voilà au loin la cité d'Aigues Mortes dans une vaste plaine humide. C'est d'ici qu'est parti Saint Louis pour ses croisades. Un port fût construit pour l'occasion.

303-sel à aigues mortes

 

 

 

 

 

 

 

 

Le sel au sud de la ville fortifiée...

 

 

 

 

 

 

 

La ville est entièrement fortifiée avec les rues tracées à l'équerre. Au centre de la ville la Place avec au milieu la statue de Saint Louis est littéralement envahi par les terrasses des restaurants et des bars. plus au sud, à la sortie de la cité, ce sont des tas de sels immenses sortent des marais salants. Le canal reliant Sète au Rhône, dans le prolongement du Canal du Midi voit passer de nombreux plaisanciers.

304-aigues mortes

 

 

 

 

 

 

 

Une des portes d'Aigues-Mortes...

 

 

 

 

 

 

 

 

A quelques kilomètres se trouve la Tour Carbonnière, qui servait de tour de gué. Voilà maintenant le Grau du Roi, cité balnéaire aux plages de sable fin entièrement dédié à la culture du bronzage et de la baignade intensive. Plus loin c'est Palavas les Flots avec ses immeubles au design des années 70, démodés et absolument ideux.

305-statue saint louis a aigues mortes

 

 

 

 

 

 

 

La Statue de Saint-Louis au centre d'Aigues-Mortes...

 

 

 

 

 

 

 

 

Vivement que j'arrive au bout de cette étape à Montpellier car le vent est très usant ici. Voilà la piste cyclable reliant la cote à la capitale languedocienne, mais elle est en travaux par endroits. Direction le centre-ville où je vais être accueilli par Sophie, que j'ai connu lors du premier périple en solitaire en 2008 entre Paris et Toulouse...

309-le bout du voyage...

 

 

 

 

 

 

 

La fin du voyage...

 

 

 

 

 

 

 

 

Fin du périple après 120 kilomètres aujourd'hui et plus de 1400 en deux semaines. Bonjour Sophie!

 

Carte de l'étape :

 

etape15-copie-1.JPG

Lire la suite

Le Rhône, les vidéos...

19 Juillet 2011 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #Le Rhône Juillet 2011

Le glacier et la source du Rhône:

La source du Rhône:

La vallée de Conches dans le haut-valais (le fleuve n'a que quelques kilomètres):
Le Valais vers Sion:
Le coude du Rhône à Martigny:
La cascade de Pissevache:
Le Rhône tumultueux à St Maurice:
Un bateau à roue à aube sur le Lac Léman:
Les quais de Genève:
Un bateau sur le lac à Genève:
Le barrage de Genissiat:
Lyon vu de la Colline de Fourvière:
Les gorges d'Ardèche:
Le pont d'Arc sur l'Ardèche:
Le Palais des Papes à Avignon:
Les Arènes d'Arles:
Les éoliennes de Camargue:
L'embouchure du Petit-Rhône:
Lire la suite

Etape13-Arles(13)-Port St Louis du Rhône(13)

18 Juillet 2011 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #Le Rhône Juillet 2011

Arles - Port St Louis du Rhône 110kms

Gletsch - Port St Louis du Rhône 1301kms

Le Grand Rhône

Aujourd'hui dimanche 17 juillet je vais à la plage! mais avant une visite d'Arles s'impose. C'est la commune la plus étendue de France, 759 km2, soit plus de 7 fois la superficie de Paris! Une grande partie de la camargue se trouve sur le territoire de la commune. La ville a plus de 2500 ans. Elle fut choisi par les romains pour établir une colonie puisque Marseille était en conflit avec Rome. La ville a pris de l'importance.

273-arenes d'arles

 

 

 

 

 

 

 

Les imposantes Arènes d'Arles, haut-lieu de la toromachie...

 

 

 

 

 

 

 

 

Il reste de nos jours l'un des plus grands patrimoines de cette époque. Les arènes constituent le plus grand site encore debout, larges de plus de 130 mètres elles eurent plusieurs fonctions au fil du temps. Après les combats de gladiateurs, avec l'insécurité grandissante au debut du moyen-age, elle fut transformée en forteresse où habitait les gens avec des maisons étaient construites à l'interieur.

274-arenes d'arles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'intérieur des arènes à travers une arche...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis au début du XVIIIème siècle le nettoyage commenca pour liberer la structure des constructions successives. Aujourd'hui c'est le temple des corridas et des courses camarguaises. A quelques mètres se trouve un cirque datant de la même époque. Pouvant accueillir 10000 personnes à l'époque, il est le lieu des spectacles l'été venu. Il y a aussi une nécropole dans le quartier Alychamps.

276-theatre antique d'arles

 

 

 

 

 

 

 

 

Le théatre antique d'Arles...

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais des recherches archéologiques dans le fleuve ont mis à jour des joyaux dont une statue de Jules César en excellent état. Les recherches continuent encore... Dommage que les maisons du centre-ville ne paraissent pas entretenues, limite insalubres, vraiment dommage pour une ville avec un tel patrimoine! Un peu plus loin les quais rehaussées du Rhône protègent la ville depuis les inondations du XIXème siècle. C'est ici aux portes de la ville que démarre le delta du Rhône et donc la Camargue.

278-rizières en camargue

 

 

 

 

 

 

 

Les rizières de Camargue...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l'est d'Arles, dans le pays de crau, le foin est une appellation AOC. Le nom de la ville venant de Arelate (lieu situé près de l'étang), il n'est pas étonnant de trouver des zones marécageuses autour de la ville. Direction la camargue maintenant, plein sud. La route empruntée suit le Grand Rhône, le plus important des deux bras du fleuve, avec un débit de 10 fois supérieur au Petit Rhône. 

279-le vent camarguais

 

 

 

 

 

 

 

25 éoliennes alignées sagement...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le fleuve file quasiment en ligne droite à travers les rizières et quelques champs depuis que l'homme en a modifié le parcours. Par endroits quelques mas provençaux semblent avoir été dispersés dans cette vaste plaine. La densité est très faible à cause des risques d'inondations, comme la dernière dévastatrice en 2003. Il faut parcourir presque 40 kilomètres depuis Arles pour atteindre Port-Saint-Louis-du-Rhône, la dernière commune traversée par le fleuve.

281-marais de camargue

 

 

 

 

 

 

 

La lande marécageuse...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le vent souffle toujours aussi fort ici, Dans cette commune dépendante d'Arles, c'est l'ambiance du bout du monde qui règne. Une grande rue toute droite, un port de peche semblant abandonné, une péniche a coulé sur le fond du fleuve, très peu profond à cet endroit, elle dépasse des flots, toute rouillée. Au loin, c'est un port de commerce, dépendant de Marseille qui créé la principale activité de la ville. Au loin on peut voir les cheminées des raffineries de Fos-sur-Mer, tandis que des dizaines d'éoliennes tournent à plein régime, bien sagement alignées le long d'un canal.

282-cheval camarguais

 

 

 

 

 

 

 

Un cheval camarguais plutôt maigre...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il reste encore quelques kilomètres pour atteindre la plage. Le long du fleuve, la tour Saint-Louis datant de 1737 veille sur le fleuve, non-loin de son embouchure. Une piste cyclable est bien aménagée pour rejoindre la plage, c'est le bout de la ViaRhôna. Elle finit dans le sable de la plage Napoléon. Mais pour rejoindre l'embouchure du Grand-Rhône c'est une autre histoire.ll faut parcourir les 8 kilomètres de la plage ou, plus simple, s'y rendre en bateau....

285-tour à port saint louis du rhone

 

 

 

 

 

 

 

 

La Tour Saint-Louis à Port-St-Louis-du-Rhône...

 

 

 

 

 

 

 

 

Devant moi la mer, et ses belles vagues refletant les rayons d'un soleil trop peu présent aujourd'hui. Direction la rive droite du fleuve. Pour cela il faut prendre le bac qui permet de rejoindre Les Salins de Giraud. Le fleuve est très peu profond ici, à peine 4 mètres me dira le machiniste du bac. Me voilà maintenant sur l'Ile de Camargue. On peux effectivement parler d'une ile ici. Au total 2 bacs et 5 ponts relie la camargue aux deux régions limitrophes à savoir Provence et Languedoc. 286-marais salans à salins de giraud

 

 

 

 

 

 

 

Les marais salants de Salins-de-Giraud...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà les marais salants. Ils s'étendent sur plusieurs kilomètres carrés. Principale activité economique de la ville. Elle fut construite uniquement pour accueillir les travailleurs des marais. L'eau a une couleur rose, en raison du sel excessivement concentré au fur et à mesure de l'évaporation de l'eau. 

284-le rhône juste avant l'embouchure

 

 

 

 

 

 

 

Le Grand Rhône vit ses dernières heures, mais la mouette s'en fiche...

 

 

 

 

 

 

 

 

Les chevaux camarguais que je rencontre ne sont pas très gros, on peut compter les côtes! Pas de flamands roses en vue, ca sera peut-etre pour demain. C'est maintenant l'heure du retour en Arles. Le Mistral souffle en rafale et les 40 kilomètres du retour paraissent interminables avec cette pluie fine qui tombe par moment.

288-fin de la piste cyclable du léman à la mer

 

 

 

 

 

 

 

Et au bout de la route, la mer...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au total 110 kilomètres dans la partie orientale de la Camargue. Demain dernière étape du parcours en direction de Montpellier en traversant la partie occidentale de la Camargue, et l'embouchure du Petit Rhône ainsi que la cité fortifiée d'Aigues-Mortes.

 

Carte de l'étape :

 

etape14

Lire la suite

Etape12-Avignon(84)-Arles(13)

17 Juillet 2011 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #Le Rhône Juillet 2011

Avignon - Arles 104kms

Gletsch - Arles 1191kms

Sur le Pont d'Avignon...
Après une bonne nuit au calme dans une belle propriété, je pars de bonne heure en direction d'Avignon, à quelques kilomètres de là. La route est plutôt fréquentée ce samedi matin. Une voie rapide, mais bien large me mène vers la cité Papale. Elle longe la Durance. Voilà la chartreuse de Bonpas, un monastère fortifié du XIIème siècle. A cet endroit on pouvait traverser la Durance à gué.  

269-moulin de daudet

 

 

 

 

 

 

 

Le moulin de Daudet...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Passés les centres commerciaux à l'entrée de la ville, j'arrive devant les remparts d'Avignon. Datant du XIVème, ils mesurent 4 kilomètres de long et sont flanqués de plusieurs tours ainsi que de 7 portes principales. A l'intérieur, c'est  le centre historique classé à l'Unesco. Les rues mènent au Palais des Papes. C'est le plus grand ensemble gothique du moyen-âge. Il impose ses dimensions avec une façade baroque. Siège de la chrétienté au XIVème, six conclaves s'y sont tenus. Construit sur un rocher il domine le Rhône, en contrebas, de l'autre coté des remparts.

259-palais des pape avignon

 

 

 

 

 

 

 

Une partie du Palais des Papes...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Sur le Pont d'Avignon...", tout le monde connaît la comptine. Il s'appelle en fait le Pont St-Benezet, du nom de celui qui l'a construit. D'après la légende, Petit Benoit (dit Saint Benezet) aurait reçu l'ordre divint d'aller construire un pont à Avignon. Une chapelle est édifiée sur l'un des arches encore debout. Datant du XIIème siècle, c'est un pont qui permettait la traversée du Rhône sur plus de 900 mètres de long. C'était à l'époque l'un des seuls sur le fleuve à des kilomètres à la ronde. Une bonne manne financière pour la ville. Mais suite à des crues successives, sur les 22 arches qu'il comptait à l'origine et malgré le reconstruction de plusieurs, l'édifice n'en comporte aujourd'hui plus que 4. J'y retrouve Bruno, un ami qui descend pour quelques jours sur la côté d'azur.

258-avignon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Porte Saint-Michel au sud de la ville sur les fortifications...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est la période du festival d'Avignon et dans les rues les compagnies théâtrales font la publicité de leur spectacle dans une ambiance bon enfant. Après la visite, je quitte le Vaucluse en direction des Bouches du Rhône et Tarascon. La ville est située au bord du fleuve. Ici une bete semait la terreur chez les habitants, à l'instar de la bête du Gévaudan, c'est la Tarasque. Une fête traditionnelle se déroule tous les ans, pour conjurer le mauvais sort. Mais maintenant cela tient plus du folklore. Cette bête avait la forme d'une tortue avec des pics sur le dos et une tête de lion. Un très beau chateau domine le Rhône à l'ouest de la ville, faisant face à celui de Beaucaire, de l'autre côté du fleuve.

261-durance a avignon

 

 

 

 

 

 

 

La Durance, frontière naturelle entre Vaucluse et Bouches du Rhône...

 

 

 

 

 

 

 

 

A Beaucaire, un canal s'en va rejoindre Sète et le Canal du Midi, mais ca c'est une autre histoire (à suivre ici). Direction les Baux de Provence, en passant par Saint Remy de Provence. La route offre un bel alignement de platanes pendant que les cigales chantent toujours. La ville natale de Nostradamus, peinte à plusieurs reprises par Van Gogh, produit de l'huile d'olive dans le cadre d'une AOC.

264-chateau de tarascon

 

 

 

 

 

 

 

 

Le chateau de Tarascon au bord du Rhône...

 

 

 

 

 

 

 

 

Le tourisme y est important, car c'est la capitale des Alpilles, massif au sud de la commune qui attire aussi de nombreux visiteurs. Dernier massif avant la Camargue, il s'étale des bords de Durance à l'est jusqu'à Tarascon à l'ouest sur plus de 25 kilomètres. Préservé au sein d'un parc naturel régional, le massif abrite de nombreuses espèces d'oiseaux dont des aigles. Je le traverse en direction des Baux de Provence.

266-tarasque

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Tarasque, animal légendaire faisant partie du folklore de la ville...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec les pins, c'est une végétation composé de garrigue et d'oliviers qui m'entoure. Situé sur un éperon rocheux, le village historique surplombe toute la Camargue de plus de 200 mètres de haut. L'un des plus beaux villages de France se visite uniquement à pieds. A quelques kilomètres se trouve Fontvieille. Ce petit village est connu pour le moulin dans la partie sud de la commune.

268-alpilles

 

 

 

 

 

 

 

Le massif des Alpilles...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il s'agit du Moulin d'Alphonse Daudet. Il n'a jamais habité dans le moulin, mais y venait y écrire ses fameuses "Lettres de Mon Moulin". A la fin de ses jours il vivait dans un château du village. Un musée lui est consacré à côté du moulin. Le village étant habité depuis l'époque romaine, on peux encore voir les vestiges d'un aqueduc qui alimentait Arles en eau ainsi qu'une meunerie.

258-pont st benezet avignon

 

 

 

 

 

 

Le Pont St-Benezet sur le Rhône à Avignon...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En continuant vers Arles on peux apercevoir les premières manades avec quelques taureaux. Voilà maintenant Arles. Au nord de la ville je retrouve le Rhône. Ici le fleuve se sépare en deux bras distincts. Au milieu commence la Camargue. Mais à cet endroit c'est aussi une grosse décharge à ciel ouvert qui déverse ses déchets dans le Rhône! Que fait la municipalité? rien semble-t-il !.

271-le rhone se sépare en deux...

 

 

 

 

 

 

Le Rhône se sépare en deux bras, début du delta et de la Camargue...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'arrive au camping après 104 kilomètres d'un fort vent... Demain visite de la ville et direction la mer en longeant le Grand Rhône...

 

Carte de l'étape :

 

etape13 

 

Profil de l'étape :

 

profil13

Lire la suite

Etape11-Chateauneuf du Pape(84)-Avignon(84)

16 Juillet 2011 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #Le Rhône Juillet 2011

Orange - Avignon 111kms
Gletsch - Avignon 1087kms
Un air de provence...
Une vraie attaque de moustiques au couché du soleil et je me retrouve avec des piqures qui me démangent au moment de partir. Repliage rapide de la tente pour ne pas les nourrir trop longtemps! Direction l'Isle sur Sorgue. Un village où la Sorgue, petit affluent du Rhône, se perd en de multiples bras pour irriguer les terres fertiles des alentours. C'est aussi un haut-lieu de la brocante, surtout depuis 1945.

245-brocante à isle sur sorgue

 

 

 

 

 

 

 

Une brocante sur les quais de la Sorgue...

 

 

 

 

 

 

 

 

La force motrice de la rivière était utilisée autrefois par les filatures de soie et des moulins. Les quais et les brocanteurs attirent beaucoup de touristes l'été. Aujourd'hui ce n'est  pas jour de marché, la circulation est bien plus facile sur les quais de la Sorgue. Je remonte la rivière pour aller à sa source, à Fontaine de Vaucluse.

246-Isle sur sorgue

 

 

 

 

 

 

 

 

Le charme de la Sorgue dans la cité de la brocante...

 

 

 

 

 

 

 

Vaucluse, le nom vient de Vallis Clausa, ce qui veut dire vallée clause. C'est exactement la forme de la montagne ici. En fait il s'agit d'une paroi rocheuse qui vient encercler une exurgence. D'après des recherches géologiques, l'eau proviendrait  de failles dans le plateau d'Albion et du Mont Ventoux à plus de 40 kilomètres de là.

251-fontaine de vaucluse

 

 

 

 

 

 

 

 

L'exurgence à Fontaine de Vaucluse...

 

 

 

 

 

 

 

Au printemps l'eau jaillit par dessus les rochers présents, créant un bruit assourdissant. Mais l'été venu, l'eau passe beaucoup plus bas vers le village. Le site est très impressionnant. Direction Gordes maintenant. Le village est classé plus beau village de France.

254-gordes

 

 

 

 

 

 

 

Le beau village de Gordes à flanc de coteau...

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est vrai qu'accroché à flanc de montagne, le village fortifié a du caractère avec ses petites rues autour du chateau. ca sent bon les marchés de Provence ici! En prime il offre une belle vue sur la vallée qui remonte vers Roussillon. Mais avant direction plein nord vers l'abbaye de Senanque célèbre pour les champs de lavande photographiés des milliers de fois, avec l'abbaye au second plan.

256-carrière d'ocre à roussilon

 

 

 

 

 

 

 

Les carrières d'ocre à Roussillon...

 

 

 

 

 

 

 

 

Non-loin de là c'est le village des bories, à côté de Gordes qu'il faut visiter. Les maisons entièrement faites en pierre sont magnifiques. Au loin c'est Roussillon et ses carrières d'ocre. Mais pour y aller, comme depuis ce matin les routes sont vraiement en mauvais état, pour se préserver, rouler au milieu de la route est obligatoire... Il fait toujours beau et chaud, mais le vent souffle fort ici.

257-lavande

 

 

 

 

 

 

 

Un champ de lavande vers Roussillon...

 

 

 

 

 

 

 

 

Il faut maintenant rallier les bords de la Durance. L'un des derniers affluents du Rhône, tout droit venu du Briançonais, la rivière permet l'alimentation de Marseille en eau potable depuis un réseau de canaux. Las camions des primeurs sont chargés de cagettes en bois, à l'approche de la récolte. Voilà Caumont sur Durance. Maintenant c'est à la ùmairie que je me rends pour trouver l'adresse du camping. Il est inconnu et je ne le trouverai pas. Une dame me proposera gentillement sa pelouse et sa piscine pour la soirée... Un grand merci à elle! Encore plus de 110 kilomètres sur des routes en mauvais état, à se demander pourquoi le conseil général n'entretient pas plus la voirie départementale! Les cigales, la lavande, il ne manque qu'un beau marché de provence, peut être demain...

 

Carte de l"étape :

 

etape11-copie-1.JPG

 

Profil de l'étape :

 

profil11-copie-1.JPG

Lire la suite

Etape10-Balazuc(07)-Chateauneuf du Pape(84)

14 Juillet 2011 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #Le Rhône Juillet 2011

Balazuc - Chateauneuf du Pape 122kms
Gletsch - Chateauneuf du Pape 976kms
Les Gorges d'Ardèche...
La nuit a effacée en partie la fatigue de la veille. Mais l'étape du jour ne s'annonce pas de tout repos. Surtout la première partie avec les gorges d'Ardèche. Le vent favorable me mène à bon train vers Vallon-Pont-d'Arc. Mais avant c'est le village médiéval de Ruoms que je passe. Ici, dans les carrières fut extrait la pierre nécessaire au socle de la Statue de la Liberté de Bartholdi. Voilà Vallon Pont d'Arc, le point de départ des gorges d'Ardèche.

224-pont d'arc

 

 

 

 

 

 

 

 

Le pont d'Arc, passage creusé par l'Ardèche...

 

 

 

 

 

 

 

Le site est occupé depuis plus de 50000 ans par l'homme. A l'entrée des gorges se trouve le site le plus connu. Il s'agit du Pont d'Arc, un arche creusé par l'eau dans la roche. Le seul de ce type où l'eau coule encore sou l'arche. Il mesure plus de 60 mètres de haut. Nombreux sont les locaux qui proposent des descentes en canoë ou kayak de la rivière pour profiter de la particularité locale.

221-vallon paont d'arc

 

 

 

 

 

 

 

Départ pour la descente en canoë...

 

 

 

 

 

 

 

 

Les fourgons se suivent pour faire la navette et remonter les vacanciers à Vallon. L route serpente le long de la rivière avant de monter brutalement sur le plateau, au bord d'apics de plus de 300 mètres. Et le la vue est somptueuse sur les gorges, al rivière et les paysages aux alentours. Un vaste plateau légèrement bosselé, recouvert de forets de pins et de chêne verts mais aussi de garrigue. Par endroits au détour d'un virage je m retrouve face à un bouc. IL est plus curieux que méchant. L'itinéraire qui longe les gorges est assez long pour pouvoir admirer le site sous tout les angles. Le relief est tout aussi marqué.

227-faune de la region

 

 

 

 

 

 

 

La faune locale au détour d'un virage...

 

 

 

 

 

 

 

 

Et les jambes souffrent des coups de vent et des montées brusques. Le long de ses gorges les belvédères sont nombreux. Les touristes de nombreux pays d'europe immortalisent leur passage. Des grottes abritant les hommes depuis les temps reculés sont aussi ici au bord de la rivière. Il y a notamment la grotte St Marcel et la plus connue de toutes la grotte Chauvet. Haut lieu de la préhistoire, les peintures datant du paléolithique sont de tout premier ordre, à l'instar de la grotte de Lascaux en Dordogne. Non-loin de là c'est le cirque de la Madeleine qui propose un magnifique lacet de l'Ardèche. Voilà le bout des gorges le relief s'aplanit à l'approche de Saint Martin d'Ardèche.

229-gorges d'ardeche

 

 

 

 

 

 

 

Une des boucles dans les gorges...

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais en face, on peut déjà apercevoir le géant de Provence, le Mont Ventoux. En début d'après-midi, je retrouve la vallée du Rhône mais aussi le Mistral. Un vent qui descend la vallée du Rhône et qui va m'aider en direction d'Orange. Changement de département et de région,me voilà dans le Gard, mais pas pour longtemps juste le temps de traverser Pont Saint Esprit. Ici la commune doit sa richesse à la construction d'un pont. Les 20 arches sur une longueur d'un kilomètre permet le franchissement du Rhône et de son lit. Un péage était instauré à l'entrée de la commune. Le frère de Saint louis a fait construire se pont, vieux de plus de 700 ans maintenant.

230-gorges d'ardeche

 

 

 

 

 

 

 

 

L'ardèche au fond des gorges...

 

 

 

 

 

 

 

De l'autre côté de la rive c'est Bollène et les vins des côtes du rhône dont le vignoble s'étale plus à l'est vers Vacqueyras, Gigondas et Beaume de Venise. Des crus connus et reconnus aux pieds des Dentelles de Montmirail. Les rangées de platanes sur la route d'Orange offrent une ombre très apprécié. A Mornas, le massif d'Uchaux domine le village, on aperçoit un château en ruine au sommet. Plus loin c'est à Piolenc qu'un vigneron a créé un musée mémoire sur la Nationale 7.

238-arc de triomphe a orange

 

 

 

 

 

 

 

L'arc de Triompe à l'entrée d'Orange...

 

 

 

 

 

 

 

 

On peut y admirer d'anciennes voitures ainsi que de nombreux objets d'époque relatant la Route Bleue-Paris Côte d'Azur. Le vent m'emmène maintenant aux portes d'Orange. Voilà justement à l'entrée de la Ville un bel arc de triomphe romain. La ville fût fondée par les romains en 35 avant notre ère.

239-theatre antique orange

 

 

 

 

 

 

 

Le théatre antique d'Orange, vu de dos...

 

 

 

 

 

 

 

 

Le théatre antique est l'un des mieux conservés du monde avec une scène de presque 40 mètres de haut, il est classé à l'Unesco.Cela grace à Prosper Mérimé qui ordonnant la restauration de l'édifice au 19ème siècle. Depuis, tous les ans, un festival de musique d'opéra et de classique s'y déroule, il s'agit des chorégies d'Orange.

235-pont saint esprit

 

 

 

 

 

 

 

A Pont St-Esprit, les 20 arches qui permettent la traversée du lit du fleuve...

 

 

 

 

 

 

 

Il reste quelques kilomètres pour rejoindre Chateauneuf du Pape, le terme de l'étape du jour, le vignoble de cette appellation débute à quelques kilomètres de la ville. Le château domine toute la cité dont le Rhône vient en marqué la limite au sud. Les vignes poussent dans sur un terrain très caillouteux.

241-vignoble de chateauneuf du pape

 

 

 

 

 

 

Le vignoble de Chateauneuf du Pape avec le Mont Ventoux en fond...

 

 

 

 

 

 

 

 

Fin de l'étape après plus de 120 kilomètres au camping non-loin du fleuve, mais dans une zone où les moustiques font des ravages...

 

Carte de l'étape :

 

etape10-copie-1.JPG

 

Profil de l'étape :

 

profil-10.JPG

Lire la suite

Etape09-Valence(26)-Balazuc(07)

13 Juillet 2011 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #Le Rhône Juillet 2011

Valence - Balazuc 105kms

Gletsch - Balazuc 854kms

Un Nougat pour la route!
Direction sud-ouest aujourd'hui. Il pleut ce matin, et l'orage a grondé toute la nuit. Direction Montelimar. La route est détrempée. Je cherche en vain un magasin de vélo pour remédier à mon problème de pédalier, rien pour l'instant. Voilà La Courcoude, un ancien relais de diligence, comme on en trouvait à l'époque le long des grandes voies de communication. 208-publicité du nougat en forme de borne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une publicité au bord de la route vers Montélimar...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Peu après Loriol, c'est la montagne de la Savasse qui domine Montelimar. Les publicités pour la spécialité locale longent la route. Le nougat, c'est l'emblème de la ville. Il a connu le succès depuis que les congés payés existent. Les vacanciers en transit pour les plages du sud subissaient les bouchons dans la traversée des villes.

209-les allées provencales a montelimar

 

 

 

 

 

 

Les allées provençales de Montélimar avec leurs platanes...

 

 

 

 

 

 

 

 

Coincés aux carrefours, des vendeurs leur proposaient des nougats pour les aider à passer le temps. A l'époque la climatisation n'existait pas et seuls les quelques platanes des Allées Provençales de la ville proposaient de l'ombre.

210-hummmm

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les bons nougats...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je bifurque dans la ville pour passer sur la rive droite du fleuve. Direction Le Teil, au pied de l'ascension vers l'Ardèche et ses gorges. Ici il n'y a pas de piste cyclable mais la route est large, et malgré le trafic important en direction d'Annonay et du Puy, on peux rouler en sécurité par endroits. A quelques pas de cette route, c'est le Village d'Alba la Romaine qui vaut le détour.

207-garage à montelimar a noter la traction sur le toit

 

 

 

 

 

 

 

Un garage au bord de la N7, à noter la traction sur le toit!

 

 

 

 

 

 

 

Avec son château sur le promontoire rocheux et les pierres noires volcaniques qui constituent l'essentiel du matériau de construction, il y a aussi au pied du village les ruines d'un théâtre antique. Le vignoble d'Ardèche commencent ici et continue vers le sud en direction de Balazux et Vallon Pont d'Arc...

220-balazuc

 

 

 

 

 

 

 

 

Le vieux pont sur l'Ardèche à Balazuc...

 

 

 

 

 

 

 

Les cigales chantent mon passage. Au loin la rivière commence à faire son lit entre les apics autour de Balazuc. Ce petit village fait parti des plus beaux villages de France, en offrant avec ses petites ruelles une belle vue sur l'Ardèche en contre-bas... Fin de l'étape du jour sous un chaud soleil après 105 kilomètres... Demain les Gorges de l'Ardèche pour le 14 Juillet.

 

Carte de l'étape :

 

etape09

 

Profil de l'étape :

 

profil09

Lire la suite

Etape08-Lyon(69)-Valence(26)

12 Juillet 2011 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #Le Rhône Juillet 2011

Lyon Valence 143 kms

Gletsch Valence 749 kms

Quel vent ! 

Aujourd'hui Mardi 12 juillet, après la journée découverte de Lyon hier, je mets le cap plein sud. La plus longue étape du périple me mènera au sud de Valence, préfecture de la Drôme. Je quitte les faubourgs sud de Lyon en longeant le complexe pétrolier de Feyzin. Elle fut construite en 1964 et fût le théatre d'un grand accident deux ans plus tard. C'est un site sensible classé Sevezo 2 à quelques kilomètres de la troisième ville de France. Mais la présence à cet endroit est lié au passage d'un pipeline qui relie Marseille à Strasbourg. Je continue ma route quand des problèmes de pédalier m'obligent des arrêts réguliers pour resserrer la mécanique, arrrhhh!!!

187-pyramide à vienne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Pyramide de Vienne...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un peu plus loin c'est Givors que je traverse, des bouchons importants ce matin autour du centre-ville. Il faut dire que pour passer sur l'autre rive du fleuve, il n'y a qu'un pont en plus de l'autoroute. La piste cyclable n'est pas encore bien visible ici. Peu après c'est toujours le long du Rhône que j'arrive à Loire..... sur Rhône ! Mais il n'existe pas de village qui s'appelle Rhône sur Loire! Sur la rive gauche c'est Vienne que j'atteind. Une ville d'origine romaine où l'on peut voir plusieurs monuments d'époque.

188-restaurant La pyramide

 

 

 

 

 

 

 

 

Et le restaurant de Fernand Point...

 

 

 

 

 

 

 

Le théatre antique, où se déroule en ce moment un festival de musique Jazz. Construit au 1er siècle, il pouvait accueillir jusqu'à 13000 personnes. L'autre monument encore visible est la Pyramide. Elle était située à l'origine au centre d'un cirque de 460 mètres de long. Conservée in-situ, elle est voisine d'une des plus grandes tables de France: la Pyramide, un restaurant dont le chef Fernand Point à sa place, celle où se trouve la Pyramide! Je repars sur la rive droite. Voilà Condrieu, indissociable de son vignoble.

189-tour à saint romain en gal

 

 

 

 

 

 

La Tour de St Romain en Gal en face de Vienne...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les vignes sont en terrasse caillouteuse appelées Chayets, sur le flanc de la montagne. Les viticulteurs marquent leur noms en gros caractères, visibles de l'autre rive. Condrieu, Côtes Brunies, Côtes Roties, Ampuis, des noms qui résonnent à l'oreille des connaisseurs! Déclarée zone AOC depuis 1936, il s'agit essentiellement du cépage Syrah sur une surface de 230 hectares. Plus loin sur la droite, c'est le mont Pilat qui domine toute la vallée, à plus de 1500 mètres d'altitude.

191-Côtes Roties

 

 

 

 

 

 

 

Le Vignoble des Côtes Roties vers Condrieu...

 

 

 

 

 

 

 

 

Le vent souflle fort dans la vallée, et pas de chance pour moi, toujours de face. La piste cyclable suit maintenant le fleuve au plus près. D'un excellent revètement, elle permet de se nourrir du paysage sans le tumulte de la circulation automobile. Le couloir rhônadien est le passage le plus employé de toute l'Europe. Avec 3 lignes de chemin de Fer, une autoroute à saturation et deux nationales, les flux sont importants.

193-abricot

 

 

 

 

 

 

 

 

Ils sont bons mes abricots, achetez-en !

 

 

 

 

 

 

 

Il est bientôt midi lorsque j'arrive à St Rambert d'Albon.Un bon sandwich et je repars sous un soleil de plomb en direction de Saint-Vallier. Voilà le département de la Drôme. le sud s'approche. Ca et là des ruines d'ancien chateaux dominant la vallée sont visibles. Un peu plus loin c'est un autre grand nom du vin que je vais rencontrer. Il s'agit du vignoble de Crozes Hermitage. Profitant d'une exposition idéale, les cépages Syrah, Marsanne et Roussette s'en donnent à coeur joie pour nous livrer un excellent cru.

195-Via rhôna

 

 

 

 

 

 

 

La Véloroute très calme ce matin...

 

 

 

 

 

 

 

 

Un vieux pont suspendu est restauré avec un tablier en bois, comme à l'origine. Il relie Tain à Tournon, sur l'autre rive, et est accessible uniquement à pied ou à vélo. La vallée du Rhône c'est aussi la RN7. Avec son flot de vacanciers et de routiers les restaurants, stations services et garages étaient nombreux le long de cet axe mythique. Pour attirer le chaland, les garagistes rivalisaient d'originalité dans l'architecture de leur établissement.

197-vignoble vers Tain l'ermitage

 

 

 

 

 

 

 

Le vignoble vers Crozes-Hermitage...

 

 

 

 

 

 

 

 

Des publicités étaient visibles de loin dans la commune où ils se situaient. Maintenant j'arrive à Pont de l'Isère, petite bourgade au nord de Valence. Il y a une particularité géographique de taille dans cette commune. C'est ici que passe le 45° parallèle.

202-monument du 45° parallèle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le monument érigé sur le 45° parallèle, à mi-chemin entre Pôle Nord et Equateur...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A cet endroit, nous sommes exactement à mi-distance entre Pôle Nord et Equateur. "Ici commence le Midi" est inscrit sur un monument. Juste à la sortie de la commune, c'est l'Isère, un des principaux affluent de Rhône qui se jette dans le fleuve à quelques kilomètres. La rivière prend naissance dans les alpes, tout proche de la frontière italienne vers Val d'Isère.

203-fontaine sur la place de la république à valence

 

 

 

 

 

 

Une fontaine sur la Place de la République, au centre de Valence...

 

 

 

 

 

 

 

 

En face, c'est le Pic de St-romain de Lerps qui offre un point de vue sur les 13 départements aux alentours. Valence, c'est aussi la gastronomie, avec le restaurant Pic, de la haute couture en cuisine depuis des générations. Me voilà arrivé au terme de cette étape marathon de 145 kilomètres... Ko avec ce vent de face. Une bonne nuit et il n'y paraitra plus rien, enfin j'espère. Demain direction Montelimar et ses nougats et les premices des gorges d'Ardèche...

 

Carte de l'étape :

 

etape08

 

Profil de l'étape :

 

profil08

Lire la suite

Lyon, Capitale des Gaules

11 Juillet 2011 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #Le Rhône Juillet 2011

Lundi 11 Juillet, aujourd'hui, ça fait une semaine que je suis parti du glacier et me voilà déjà dans la capitale des Gaules. Journée repos pour visiter le centre historique, entièrement classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

165-Guignol

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Guignol, véritable emblème de la ville...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La ville fut fondée en 43 avant le début de notre ère, les vestiges de l'époque romaine se trouve sur la colline de Fourvière. C'est un grand parc archéologique qui se trouve à côté de la Basilique de Fourvière, avec un grand théâtre et un odéon tourné vers le confluent Rhône-Saône et les Alpes.

172-arenes de lyon

 

 

 

 

 

 

 

 

Le théâtre sur la colline de Fourvière...

 

 

 

 

 

 

 

Tous les étés, le festival des Nuits de Fourvière investi les lieux pour offrir une programmation très éclectique. Le parvis de la Basilique offre une vue imprenable sur la ville. Descente en quelques secondes grâce au funiculaire et je me retrouve dans le vieux Lyon, celui du quartier Saint-Jean entre Saône et Fourvière.

181-lyon vu de fourvière

 

 

 

 

 

 

 

Vue sur la ville depuis Fourvière...

 

 

 

 

 

 

 

 

Les bouchons, les célèbres brasseries typiques de Lyon ont installé leurs tables à l'extérieur dans la rue Saint-Jean. Entre deux bouchons, derrière certaines portes cachent des joyaux. Il s'agit des traboules.

168-palais de justice et fourvière

 

 

 

 

 

 

 

La colline de Fourvière avec le palais de justice sur les quais de Saône...

 

 

 

 

 

 

 

Ce sont des passages créés au rez-de-chaussée des maisons. Ils permettait de passer d'une rue à l'autre à l'abri. Au centre de certaines traboules c'est une architecture en arcade offrant de belles arrières cours à l'architecture magnifique, datant de plusieurs siècles...176-trabule

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au milieu d'une traboule, une architecture digne d'une cathédrale...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces traboules étaient notamment utilisées pour transférer les tissus à l'abri de la pluie au moyen-age. Depuis c'est pendant la seconde guerre mondiale que ces traboules furent utilisés par la résistance. D'ailleurs c'est non-loin d'ici que Jean Moulin, préfèt de la Loire et figure de la résistance fut arrêté à Caluire-et-Cuire dans les faubourgs nords de Lyon.

177-trabule

 

 

 

 

 

 

 

 

Un puits de lumière au milieu d'une traboule, notez l'architecture...

 

 

 

 

 

 

Qu'il est agréable de flaner dans ces rues anciennes, à quelques pas de la Saône et de la cathédrale St-Jean, au pied de Fourvière. Toujours dans le quartier je vois sur une enseigne à la façade d'un immeuble un personnage bien connu. C'est Guignol, la mine d'un jeune, il a tout de même plus de 200 ans. C'est en 1808 qu'un certain Laurent Mourguet inventa ce personnage, formant un trio avec des deux acolytes Gnafron et Madelon.

174-bouchon dans le vieux lyon

 

 

 

 

 

 

 

Un bouchon lyonnais rue Saint-Jean...

 

 

 

 

 

 

 

 

Franchissons maintenant la Saône. Elle a bien grandi cette rivière depuis sa source où je suis passé il y a quelques semaines! Une centaine de mètres à parcourir pour rejoindre la presqu'ile de Perrache. C'est ici au pied de la colline de Croix-Rousse, l'autre colline lyonnaise que l'on trouve la Place des Terreaux.

161-place des terreaux hotel de ville

 

 

 

 

 

 

 

La Place des Terreaux avec l'Hôtel de Ville...

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur cette place trône l'hotel de ville. Mais il y a aussi la Fontaine de Bartholdi et le musée des beaux arts. Il renferme l'une des plus belles collections d'oeuvre d'arts couvrant de l'Egypte antique à l'art moderne. Au dos de l'hôtel de ville se trouve l'Opéra renové par Jean Nouvel.

163-opera de lyon

 

 

 

 

 

 

 

L'opéra rénové par Jean Nouvel...

 

 

 

 

 

 

 

 

La rue Edouard Hérriot, un politique originaire de la ville, relie la place des Terreaux à la place Bellecour, l'autre grande place lyonnaise. Cette rue est l'une des principales artères commercantes de la ville. Au milieu de la plus grande place de la ville trône une statue equestre de Louis XIV, regardant la colline de Fourvière...

164-statue louis XIV regardant fourvière

 

 

 

 

 

 

 

Louis XIV regardant Fourvière...

 

 

 

 

 

 

 

 

A quelques pas, les quais du Rhône ont été aménagés depuis quelques années. La ville ne tourne plus le dos au fleuve, les promenades attirent beaucoup de monde en quète de calme, en plein centre. lus à l'est, un musée est consacré à l'oeuvre des Frères Lumières, inhumés dans la ville.

179-quai de saone

 

 

 

 

 

 

 

Les quais de Saône...

 

 

 

 

 

 

 

 

D'autres grands noms sont nés ou vécurent dans la Ville, tel qu'André-Marie Ampère, mathématicien et physicien qui laissera son nom à la mesure du courant électrique. Il y a aussi le botaniste Jussieu, natif de la ville. Bichat y fit ses études de physiologie.

184-spécialité locale

 

 

 

 

 

 

 

Les spécialités locales...

 

 

 

 

 

 

 

 

Lyon c'est aussi les canuts. Ces tisserands était l'une des industries les plus importantes au XVIIIème siècle. Ils se sont installés sur la colline de Croix-Rousse, car hors de la zone de l'Octroi et non inondable. Mais l'arrivée des métiers à tisser et les conditions de travails très difficilles à amener les révoltes des canuts. Ces révoltes inspireront notamment Karl Marx.185-confluent Rhône à gauche/Saône à droite

 

 

 

 

 

 

Le confluent Saône (à droite) - Rhône (à gauche) au bout de la presqu'ile...

 

 

 

 

 

 

 

La presqu'ile, l'homme en a façonné la forme. si le rhône n'a pas changé de trajectoire, l'homme a modifié le lit de la Saône. A l'origine la rivière rejoignait le Rhône au niveau de la place Bellecour. Maintenant la Saône longe la colline de Fourvière pour rejoindre le fleuve à la Mulatière, à la sortie sud de Lyon. Fin de la balade dans le Vieux Lyon. Demain je reprend le cours du fleuve direction plein sud....

Lire la suite

Etape07-Izieu(01)-Lyon(69)

10 Juillet 2011 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #Le Rhône Juillet 2011

Izieu - Lyon 115kms

Gletsch - Lyon 606kms

Oh Rage, Orage !

Dimanche 10 juillet, le ciel est couvert ce matin. Le responsable d'un magasin où je me suis ravitaillé hier soir m'a signalé les cascades de Glandieu. C'est à quelques kilomètres, et tout proche de la Via Rhona. Un détour obligatoire pour ces cascades de 60 mètres de haut. Ça vaut le coup d'oeil! Le Rhône longe ici les contreforts du Bugey, De l'autre côté c'est un relief bien plus adouci.

152-Cascade de Glandieu

 

 

 

 

 

 

 

 

La cascade de Glandieu...

 

 

 

 

 

 

 

Le tonnerre gronde. La pluie, grosse pluie d'orage m'oblige à l'abri plusieurs fois et pour le très longues minutes. Le paysage est complètement bouché. Je vois quand même sur la rive gauche la Centrale de Creyx-Malville. Aujourd'hui arrêté, elle devait être le fleuron du nucléaire français au début des années 80. Son histoire remonte en 1973 avec la crise pétrolière. La France décide de ce doter du nucléaire et notamment d'un générateur de nouvelle génération. Il produit plus de plutonium qu'il n'en consomme. Mais avec les multiples arrêts de ce prototypes, les difficultés techniques auront raison de lui et son arrêt définitif sera prononcé en 1997. Sa construction engendra beaucoup de manifestations. Il y aura un mort.

154-Superphoenix a Creys-Malville

 

 

 

 

 

 

 

Le réacteur SuperPhoenix à Creys-Malville...

 

 

 

 

 

 

 

 

Je continue la route, malgré la fore pluie. Les photos sont impossibles. Le fleuve change encore de direction à Lagnieu, après le nord, il pars vers le sud-ouest. Il longe les grottes de La Balme. Elles furent occupées par l'homme de Néandertal et de Cro-Magnon. Au loin encore une centrale nucléaire! Le relief s'aplanit rapidement, fini les Alpes. A Anthon l'Ain vient se jeter dans le Rhône au milieu d'une reserve où on peut trouver des loutres et des castors. A cet endroit le fleuve est sauvage, pas encore aménagé par l'homme, mais plus en aval, vers Jons et Jonage, il est canalisé, et divisé en deux bras.

155-Falaises vers cremieu

 

 

 

 

 

 

 

Les derniers contreforts à l'ouest du Bugey, vers La Balme...

 

 

 

 

 

 

 

L'un des deux reprend le tracé original, le canal de Miribel, et l'autre, celui de Jonage permet la création d'une zone humide, marécageuse à l'est de Lyon. On appelle cette zone la petite Camargue, tant l'humidité et la biodiversité est importante. Tandis que le ciel m'envoie un balai incessant d'avions à destination de Saint-Exupéry au dessus des oreilles, je file vers les pistes cyclables. Mais elles ne sont pas toutes finies et avec mon vélo je suis contraint par endroit de reprendre la route.

156-confluent Rhone Ain

 

 

 

 

 

 

 

Confluent Ain-Rhône, une zone préservée...

 

 

 

 

 

 

 

 

Un peu perdu dans les faubourgs de Villerbanne, je me retrouve sur une voie verte qui longe une ligne de Tramway. Elle va juste la gare de Pardieu en plein centre de la Capitale des Gaules. Il faut ensuite retrouver le Rhône. Mais après plusieurs kilomètres d'un dédale en centre-ville, les berges sont enfin face à moi.

159-Parc ornitologique vers Mezieu

 

 

 

 

 

 

 

Un parc aménagé à l'est de Lyon...

 

 

 

 

 

 

 

 

Aménagées depuis quelques années, elles sont le lieu idéal de promenade au coeur de la ville tout en ayant le charme de la quiétude du cours d'eau. Au niveau du Pont de l'Université, la distance jusqu'à la source et jusqu'à la mer y est noté dans le sol. Photo obligatoire.

160-la source la mer

 

 

 

 

 

 

 

Je pose avec les distances de la source et de la mer sur les quais à Lyon...

 

 

 

 

 

 

 

Direction le confluent avec la Saône, mais pas accessible à vélo, ça sera pour demain. La circulation est dense dans la métropole, j'arrive quand même au camping avec 115 kilomètres dans les jambes. Demain balade dans la capitale des Gaules et surtout son coeur historique...

Lire la suite
1 2 > >>