Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
La France à vélo

Articles avec #paris-mont saint-michel avril 2012 tag

Etape04-Fougères(35)-Mont Saint Michel(50)

27 Avril 2012 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #Paris-Mont Saint-Michel Avril 2012

Fougères - Mont Saint Michel 55kms

Paris - Mont Saint Michel 410kms

Entre Bretagne et Normandie...

Le ciel est clair au matin du dernier jour, mais pour combien de temps? Avant de quitter la ville une visite du château s'impose. Le château fort de Fougères, le plus grand de France avec une superficie de plus de 2 hectares. Sa construction débute au XIIème siècle a duré 400 ans.

023-Chateau de Fougères

 

 

 

 

 

 

 

Les tours Mélusine et Gobelins du château...

 

 

 

 

 

 

 

 

Il sera l'une des places fortes avec Vitré et Chateaubriant qui garderont la Bretagne indépendante jusque au XVème siècle, moment ou la Bretagne deviendra définitivement française. Le Nançon, la rivière qui passe dans le château alimente les douves et un quadruple moulin à eau. En excellent état de conservation les tours sont visibles de loin.

024-Chateau de Fougères

 

 

 

 

 

 

 

 

La Porte Notre-Dame...

 

 

 

 

 

 

 

Après une visite du château direction plein nord en direction du Mont Saint Michel. La météo s'annonce encore maussade aujourd'hui. Le vent fort de sud-ouest soufflant en bourrasque rend périlleuse la progression. La route est encore détrempée de la veille.

026-Quadruple moulin à eau

 

 

 

 

 

 

 

 

Le quadruple moulin à eau dans le château...

 

 

 

 

 

 

 

Nombreux sont les cyclos à sortir malgré la météo. Le paysage de pâtures est bien vert ici. Mais les odeurs pestilentielles des élevages sont particulièrement infectes. Le relief s'aplanit après Saint-James là même où Guillaume le Conquérant fit bâtir une forteresse pour se protéger des saxons.027-Moulin de Moidrey

 

 

 

 

 

 

Le moulin de Moidrey à quelques encablures du Mont Saint-Michel...

 

 

 

 

 

 

 

Le sommet du clocher du Mont Saint Michel est déjà visible au dessus de l'horizon. Peu à peu les buttes s'aplanissent. Le léger crachin se transforme en pluie. Le colza étale sa belle couleur jaune à travers le bocage normand. Me voilà à Beauvoir. Au coeur de la Baie se trouve ce beau moulin de Moidrey installé sur une butte domine toute la baie. Remis en fonction, il produit à nouveau de la farine. Ici la route emmène les voitures comme un tapis roulant en direction du Mont Saint-Michel. Il est devant moi maintenant.

029-Mont Saint-Michel

 

 

 

 

 

 

 

Le site par beau temps...

 

 

 

 

 

 

 

 

L'histoire du site débute lorsque l'archevêque d'Avranches à plusieurs apparitions du l'archange Saint-Michel. Il reçoit l'ordre de construire un édifice dans lequel seraient loués les mérites de l'archange. Au début du VIIIème siècle, 200 ans plus tard c'est une abbaye qui sera construite sur le site. Beaucoup de pèlerins affluent mais nombreux périront dans les sables mouvants. Au pied de l'abbaye une ville sera ensuite construite pour accueillir ces pèlerins. Et la richesse du site arrive aussitôt. Une seule petite rue fait permet la circulation (à pieds uniquement). Les échoppes se suivent pour vendre les souvenirs.

031-La Mère Poulard cuisant l'Omelette

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Illustration de la Mère Poulard devant son auberge...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais c'est dans les premiers mètres de cette rue que tout le monde s'arrête. Il s'agit de l'auberge de la Mère Poulard. Elle recevait les pèlerins pour leur faire une bonne omelette dans la grande cheminée.  Une vraie institution ici qui fera connaître son omelette dans le monde entier. A l'entrée on aperçoit les cuisiniers battre l'omelette et la faire cuire dans l'âtre de la cheminée. Dans la grande salle, les murs sont flanquées de photos des grands de ce monde, vivants ou morts ayant laissé un mot pour la cuisine de l'auberge. Le secret réside notamment en la séparation du jaune et du blanc. Ce dernier est battu à part. Moussant il est incorporé au jaune pour cuire dans la cheminée. Un goût inimitable! Mais un peu chère pour une omelette...

028-Barrage sur le Couesnon

 

 

 

 

 

 

 

Le Barrage sur le Couesnon...

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Mont Saint-Michel fait l'objet de travaux titanesques. Ils consistent au désensablement du site. Depuis plusieurs mois les travaux ont démarré. La rivière Couesnon, frontière naturelle entre Normandie et Bretagne est équipée d'un barrage qui permet à marée basse d'augmenter le courant de la rivière, emportant ainsi le sable au loin. Les parkings inaccessibles depuis quelques jours vont êtres détruits ainsi que la route, qui sera remplacée par une passerelle. Le caractère maritime sera rendu au Mont. Fin de la ballade du jour après 60 kilomètres et 400 depuis Paris... 2tait prévue la Bretagne nord ensuite mais les conditions météo exécrables m'ont dissuadé de continuer, ça sera pour une autre fois...

 

Carte de l'étape :

 

paris-brest-04

 

Lire la suite

Etape03-Alençon(61)-Fougères(35)

26 Avril 2012 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #Paris-Mont Saint-Michel Avril 2012

Alençon - Fougères 135kms

Paris - Fougères 355kms

A Bagnoles... et à vélo !

Aujourd'hui c'est l'étape la plus longue du périple, plus de 130 kilomètres prévus dans un paysage plus vallonné qu'hier. Et sa demadès la sortie d'Alençonrre . Je vais contourner le Mont des Avaloirs, le point culminant de tout le massif armoricain et de l'ouest du pays à plus de 400 mètres.

017-Faune locale

 

 

 

 

 

 

 

 

Faune locale...

 

 

 

 

 

 

 

Voilà le village de Saint Denis sur Sarthon, un village coincé entre deux buttes. La RN12 coupe le village en deux avec un trafic de plus de 15000 véhicules par jour en semaine! Malgré plusieurs manifestations et blocages rien n'est prévu pour le moment. Les habitants sont exaspérés. Non loin de là je passe mon chemin devant une fontaine où il est inscrit "Eau dangereuse à boire", Pas de ravitaillement ici ! Le ciel devient menacant.

020-Bagnoles de l'Orne 

 

 

 

 

 

 

 

Le style Belle Epoque à Bagnoles de l'Orne...

 

 

 

 

 

 

 

Je m'approche de Bagnoles de l'Orne, station thermale. Son style belle époque ainsi que son lac et la forêt autour apporte une atmosphère très reposante. L'histoire de cette station thermale démarre par une légende. Un seigneur médiéval nommé Hugues de Tessé sentant sa mort approcher abandonna son cheval la forêt. Le cheval revint quelques heures plus tard revigoré. Le seigneur remonta aussitôt sur son cheval en direction de la source où le cheval s'était désaltéré. le seigneur se sentit rajeunir après avoir bu. Elle la légende fera le reste...

021-Chateau de Bagnoles de l'Orne

 

 

 

 

 

 

 

Le Château de Bagnoles de l'Orne, faisant office d'Hotel de Ville...

 

 

 

 

 

 

 

L'eau qui jaillit de la source à une température de 24.5° agit principalement sur les rhumatismes. Je quitte la ville peu avant midi. Il reste encore plus de 70 kilomètres pour rallier Fougères. Les vallons se suivent avec pour certains des pentes à plus de 8%, très casses-pattes! Voilà je retrouve le tracé de la randonnée Paris-Brest-Paris à Gorron, peu avant le passage en Bretagne.

022-Beau vallon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les beaux vallons aux confins du Perche et de la Mayenne...

 

 

 

 

 

Mais aussitôt le panneau bretagne passé, la pluie tombe pour de bon, elle redoublera à l'approche de Fougères. Pas de visite de soir mais plutôt demain matin. Je suis complètement trempé à l'arrivée dans la cité bretonne. La météo du lendemain ne s'annonce pas plus clémente pour rallier le Mont Saint-Michel, mais pour l'instant séchage des habits à l'hotel. 135 kilomètres aujourd'hui sous une météo capricieuse. Il pleut en Bretagne, ah bon ???

 

Carte de l'étape :

 

paris-brest-03

Lire la suite

Etape02-La Loupe(28)-Alençon(61)

25 Avril 2012 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #Paris-Mont Saint-Michel Avril 2012

La Loupe - Alençon 95kms

Paris - Alençon 220kms

A la source de la Sarthe...

Aujourd'hui, c'est deuxième étape du périple à travers le Perche. c'est une région de collines et de vallons à ouest de la Beauce qui préfigure le massif armoricain. Essentiellement composée de pâtures et de forêts, elle offre de belles balades dans un paysage verdoyant. Cet ancien comté fût le théâtre d'âpres batailles au moyen-âge.

015-Paysage du Perche

 

 

 

 

 

 

 

Paysage du Perche...

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais lors de la création des département au lendemain de la révolution le comté fut scindé entre plusieurs départements, la Sarthe, l'Eure-et-Loir, l'Orne et le Loir-et-Cher au sud. C'est ici sur les collines du Perche que naît la Sarthe. Peu après sa source et elle se faufile sous terre pour ressortir par une résurgence et ensuite tracer son sillon en direction d'Alençon. Elle rejoindra plus loin le Loir et la Mayenne pour former brièvement le Maine à Angers avant de confondre ses eaux dans celles de la Loire.

012-Source de la Sarthe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La source de la Sarthe...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Perche c'est aussi une terre de migrants. Au XVIIème siècle, de nombreux percherons sont partis vers le Canada et le Québec plus particulièrement, sous l'impulsion d'un médecin apothicaire de Tourouvre. Il y a dans cette ville un musée qui relate cet épisode de l'histoire du Comté. A Mortagne au Perche les percherons sont partis vivre une nouvelle aventure outre-atlantique. On estime à ce jour plus de 1500000 descendants de ces migrants!

014-Jeune Sarthe

 

 

 

 

 

 

 

 

La Sarthe peu après la source...

 

 

 

 

 

 

 

La rivière Sarthe grossit des ces petits affluents. Voilà Le Mèle sur Sarthe, la vallée est beaucoup plus large ici. Au sud on remarque le massif des Alpes Mancelles, au relief plus accidenté à l'extrémité du massif armoricain. La voie express a délestée de tout son trafic l'ancienne nationale, c'est un vrai régal à rouler sur cette route ! Voilà maintenant Alençon, terme de l'étape du jour. Colbert y fonda la manufacture royale de la dentelle.

016-Alençon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Alençon, arrosée par la Sarthe...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est cette activité qui fera l'essor de la ville. Mais à l'arrivée du chemin de fer, la ville ne parie pas sur ce nouveau moyen de transport, contrairement au Mans avec qui elle eu une évolution comparable jusque là. Mais un écart se creusera par la suite entre les deux villes. 95 kilomètres aujourd'hui dans un paysage verdoyant malgré une météo menaçante. Demain une ville thermale et l'arrivée en Bretagne sont au programme...

 

Carte de l'étape :

 

paris-brest-02

Lire la suite

Etape01-Paris(75)-La Loupe(28)

24 Avril 2012 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #Paris-Mont Saint-Michel Avril 2012

Paris-La Loupe 126kms

La Conquète de l'Ouest !

Point de départ, la Place de l'Etoile à Paris. Ici, la butte où se trouve l'Arc de Triomphe était plus haute de plusieurs mètres. Au XIIème siècle la pente était rude pour les chevaux qui peinaient pour la gravir. Il fût décidé de combler un vieux bras de la Seine en grignotant la butte de quelques mètres pour rendre la pente moins marquée. Aujourd'hui, au milieu de la place trône l'Arc de Triomphe voulu par Napoléon. Il souhaitait commémorer les victoires au lendemain de la bataille d'Austerlitz. Sous l'Arc repose un soldat de la 1ère guerre mondiale, choisi au hasard parmi plusieurs soldats morts sur les différents fronts de la guerre.

001-Arc de Triomphe

 

 

 

 

 

 

 

Inutile de le présenter...

 

 

 

 

 

 

 

 

Je quitte la capitale par l'Avenue Foch, ses 120 mètres de large en font la plus large de la capitale, avec ses immeubles particuliers, c'est aussi l'une des plus huppées. Voilà le bois de boulogne qui constitue l'un des deux poumons verts de Paris. C'est le lieu où les parisiens viennent se dégourdir le dimanche matin.

003-Avenue Foch

 

 

 

 

 

 

 

L'avenue Foch, la plus large de Paris...

 

 

 

 

 

 

 

 

De l'autre coté de la Seine apparaît le Mont Valérien. Surplombant l'ouest parisien de plus de 130 mètres, Louis-Philippe en déduit que c'est le lieu idéal pour construite l'une des forteresses protégeant Paris. Mais ce fut aussi le théatre de l'exécution de milliers d'otages et de résistants durant la seconde guerre mondiale. De gaulle y inaugurera le mémorial de la France Combattante en 1960.

007-Cimetière militaire au Mont Valérien

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Cimetière Militaire au Mont Valérien...

 

 

 

 

 

 

 

Je m'extirpe peu à peu de la banlieue ouest pour arriver à Saint Cyr l'Ecole. C'est ici, non loin du château de Versailles que Madame de Maintenon a fondée une maison d'éducation pour les filles, nommée la Maison Royale de Saint-Louis. Elle était destinée aux filles de la noblesse et à celles ayant des pères morts pour le service du royaume. Plus tard les locaux seront repris pour devenir un hôpital militaire. Depuis le milieu du XXème siècle les locaux abritent l'école militaire.

008-école militaire à Saint Cyr

 

 

 

 

 

 

 

 

L'école militaire de Saint Cyr...

 

 

 

 

 

 

 

Voilà maintenant une ville nouvelle, Saint Quentin en Yvelines est en effet composée de 11 communes. La ville est sortie tout droit de l'idée du gouvernement des années 60 pour maitriser le développement de l'agglomération parisienne. C'est le point de départ de la randonnée Paris-Brest-Paris, longue de 1200 kilomètres. Au départ ce fut une course créée en 1891 à l'initiative de Pierre Giffard, reporter au Petit Journal qui souhaitait démontrer le coté pratique de la bicyclette. Mais le succès retombant, la course proprement dite arrête en 1931.

009-Chateau de Jouars Ponchartrain

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Château de Jouars-Pontchartrain...

 

 

 

 

 

 

 

Elle se transformera en randonnée quelques années plus tard. C'est en l'honneur de la course qu'un pâtissier de Maisons-Lafitte créa le fameux gâteau, la course passait devant sa vitrine. Je quitte Saint Quentin en Yvelines par l'Avenue d'Armorique, je suis sur la bonne route! Voilà Jouars Ponchartrain et son beau château du XVIIème siècle au bas de la bourgade. Changement de paysages ici, les champs à perte de vue entourent mon itinéraire. Voilà La Queue en Yvelines.

010-Borne Red Ball Express

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Borne sur l'itinéraire de la Red Ball Express...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La ville est située sur le tracé de la Red Ball Express. Deux bornes sont érigées de chaque coté de la ville. Cette route était celle du ravitaillement en matériel et en carburant des troupes de libération en 1944. le relief est légèrement marqué ensuite et jusque Nogent le Roi, baignée par l'Eure. Ici la plus belle demeure c'est sans conteste la Maison de l'Obrador à pans de bois qui date du XVIème siècle.

011-Nogent le Roi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Maison de l'Obrador à Nogent-le-Roi...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maintenant il faut sortir de la ville en quittant la Vallée de l'Eure. Me voilà sur la partie ouest du plateau de la Beauce, Non loin du Perche dont je m'approche à La Loupe, la ville qui a vu naître Ferdinand Hédiard, le célèbre traiteur de la Place de la Madeleine à Paris. Fin de la première étape après plus de 120 kilomètres. Demain c'est le Perche qui me tends les bras...

 

Carte de l'étape :

 

paris-brest-01

Lire la suite

A la conquète de l'ouest !

23 Avril 2012 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #Paris-Mont Saint-Michel Avril 2012

Nouvel opus en ce printemps 2012. Direction cette fois-ci l'ouest du pays en direction du Mont Saint-Michel. En passant par le perche, le nord de la Mayenne et une petite excursion en Bretagne.

 

La carte de l'itinéraire :

 

Paris-Mont Saint Michel

Lire la suite