Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
La France à vélo

Articles avec #paris-strasbourg mai 2011 tag

Strasbourg...

3 Juin 2011 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #Paris-Strasbourg Mai 2011

Strasbourg l'Alsacienne...

Pour le dernier jour, c'est une balade à travers la capitale alsacienne que je vous propose... Je n'ai pas prévu de circuit, mais plus une balade au gré des inspirations qui me viennent. Bien évidemment les incontournables comme le quartier de la Petite France, la Cathédrale, mais aussi le Parlement européen, les rives du Rhin...

C'est parti !

108-Place Kléber

 

 

 

 

 

 

La Place Kléber... Le général est natif de la ville et ses cendres sont déposées sous sa statue au centre de la place. Au fond l'Aubette, superbe palais du XVIIIème siècle.

 

 

 

 

 

 

La plus grande ville du Nord-est de la France est deux fois millénaire. L'héritage d'une longue histoire se retrouve dans un patrimoine architectural remarquable; Le centre-ville est entièrement classé au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1988.

 

109-Place Gutemberg et cathédrale

 

 

 

 

 

 

 

La Place Gutemberg et la Cathédrale en fond...

 

 

 

 

 

 

 

 

110-Gutemberg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Statue de Gutemberg et ses bas-reliefs relatant les débuts de l'imprimerie... Il séjournera dans la ville pendant 10 ans où il deviendra orfèvre. Ses travaux le mèneront à devenir le père de l'imprimerie typographique.

 


 

 

 

 

 

 

112-Place de la cathedrale

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Maison Kammerzell sur la Place de la Cathédrale. Datant de 1427, c'est  l'une des maisons les plus décorées de la ville.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

113-Cathedrale de Strasbourg

 

 

 

 

 

 

 

La Cathédrale et sa flèche qui culmine à presque 150 mètres fut le plus haut édifice au monde pendant plus de 2 siècles. Chef-d'oeuvre du gothique roman, elle attire plus de 4 millions de visiteurs par an au centre de Strasbourg. Elle abrite une horloge astronomique datant du XVIème siècle...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

116-Petite France

 

 

 

 

 

 

Le charme de la Petite France, un quartier pittoresque du centre-ville avec ses maisons anciennes enserrées dans les multiples bras de l'Ill...

 

 

 

 

 

 

 

 

125-Parents et enfants, deux tandems autour du monde

 

 

 

 

 

 

 

 

Une famille australienne, deux tandems, parents et enfants  autour du monde depuis 3 ans...

 

 

 

 

 

 

 

   119-Parlement Europeen

 

 

 

 

 

Le Parlement Européen, entre l'Ill et le canal de la Marne au Rhin... 

 

 

 

 

 

 

 

 

120-Conseil de l'Europe

 

 

 

  

 

 

 

 

Le Conseil de l'Europe...

 

 

 

 

 

 

 

123-Le Rhin

 

 

 

 

 

Le Rhin, vu du Pont de l'Europe. L'Allemagne est sur la droite de la photo. Le fleuve a contribué à la prospérité de la ville. Un temps très pollué par l'agriculture et les industries chimiques, il a fait l'objet d'une vaste campagne de dépollution pour redevenir "fréquentable"...

 

 

 

 

 

121-Pont de l'Europe

 

 

 

 

 

 

 

Fin de la balade : le Pont de l'Europe. De l'autre côté c'est la France...

 

 

 

 

 

 

 

126-Prochaine destination...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vancouver, Vladivostok, Shanghaï, Sidney, Le Cap, St Petersbourg, Destinations lointaines....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

127-Spécialités locales

 

 

 

 

 

 

Direction la Grand'Rue, l'une des artères commercantes du centre-ville pour déguster deux spécialités locales. Après l'effort, le réconfort !

 

 

 

 

 

Lire la suite

Etape06-Colmar(68)-Strasbourg(67)

2 Juin 2011 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #Paris-Strasbourg Mai 2011

Colmar - Strasbourg 99 kms

Paris - Strasbourg 708 kms

De la Petite Venise à la Petite France...

Dernière étape du parcours, demain c'est repos, enfin presque, juste une balade dans les rues de Strasbourg... Mais avant, il faut encore pédaler! Bien m'en a pris lorsque j'ai décidé de passer la nuit à l'hôtel. Il a plu toute la nuit. Il pleut encore au moment du départ.

096-Maison Pfister

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Maison Pfister, dans le centre de Colmar...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La température n'a plus rien à voir avec celle d'il y a deux jours, il fait à peine 10°! Le vent du nord a fait son effet, en plus de la pluie fine qui fini par pénétrer,c'est une journée maussade qui s'annonce... Une piste cyclable me mène dans une zone d'activité au nord de Colmar.

094-New-York, enfin presque

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hommage au sculpteur local, à l'entrée de la ville...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà la statue de la liberté! Serais-je à New-York??? En fait la statue trône à l'entrée nord de la ville car le sculpteur Bartholdi est originaire de Colmar. Sa maison, transformée en musée se situe en face de la Maison Pfister. La maison la plus connue de toute la ville, mais aussi la plus ancienne. Elle fut construite en 1537. Rénovée plusieurs fois, des fresques sont peintes sur les façades. A voir absolument.

099-Place des tanneurs-Colmar

 

 

 

 

 

 

La Place des Tanneurs...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Non-loin de là se trouve l'ancienne douane, ainsi que le quartier tes tanneurs. Le centre historique de Colmar est très pittoresque, avec ses maisons à colombages et les couleurs.Direction Sélestat maintenant, la pluie a cessé, mais le vent souffle en rafale. Pour rejoindre la ville, je traverse l'Illwald. C'est une réserve naturelle. On y trouve la plus grande concentration de daims, mais je n'en verrais pas. Voilà Selestat, sous-préfecture du Bas-Rhin, la ville se trouve au pied du château du Haut koenisbourg et à l'entrée de la vallée d'argent que j'ai emprunté hier en venant de Saint-Dié.

100-Colmar

 

 

 

 

 

 

 

 

Vers les Halles de Colmar...

 

 

 

 

 

 

 

On l'appelle Vallée de l'argent à cause du précieux métal. Il se trouvait en quantité importante et des mines ont été creusées pour l'extraire. C'est en passant sous l'arche de la Tour de l'Horloge que l'on rentre dans la vieille ville. Les rues pavés mène à l'une des églises. L'une est de style roman et l'autre gothique. Le toit de la dernière est multicolore. A voir! C'est le début de l'après-midi, le vent souffle toujours autant dans la plaine d'Alsace et complètement défavorable.

101-Selestat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Tour de l'Horloge dans le centre de Selestat...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Direction Barr et Obernai, encore deux villes à l'architecture typique alsacienne. Parlons un peu de l'histoire du vignoble alsacien. Au temps des romains, les importantes garnisons militaires installées ici au premier siècle faisait venir le vin des régions du sud (Narbonne et péninsule ibérique notamment). Le vignoble est apparu pour pouvoir subvenir à la demande.

104-Obernai

 

 

 

 

 

 

 

Une rue à Obernai...

 

 

 

 

 

 

 

 

Malgré l'importance de la surface plantée (plus de 30000 hectares à l'époque) ca ne suffisait pas à subvenir à la demande! Entre guerres et maladies la région n'a jamais cessé de produire, même si la surface a diminué de moitié.Il faut dire que le climat est propice. Le massif des Vosges protège la plaine. L'humidité est bloqué par les sommets vosgiens et on remarque une différence de température non négligeable (de l'ordre de 1,5°).

103-Barr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une Boulangerie bien décorée à Barr...

 

 

 

 

 

 

L'appellation Alscace sera créée en 1945 et AOC dès 1962. A la sortie d'Obernai, on peux déjà distinguer au loin la flèche de la cathédrale de Strasbourg. Fini le vignoble, voilà la plaine et ses champs à perte de vue. Strasbourg n'est plus très loin. Les derniers kilomètres se font toujours avec un vent fort. Je longe l'aréoport, la circulation s'intensifie à l'approche de la ville.

105-bye bye les Vosges

 

 

 

 

 

 

 

La plaine d'Alsace avec les Vosges au loin...

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà les faubours ouest de la ville. Direction le camping pour une dernière nuit sous la tente après seulement 99 kilomètres aujourd'hui. Je dis "seulement" car c'est la plus courte étape du parcours....

Visite demain avec un ciel plus clément j'espère...

 

Carte de l'étape :

 

etape06.JPG

 

Profil de l'étape :

 

etape06-profil.JPG

Lire la suite

Etape05-Raon-l'Etape(88)-Colmar(68)

1 Juin 2011 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #Paris-Strasbourg Mai 2011

Raon-l'Etape - Colmar 103 kms

Paris - Colmar 609 kms

De l'eau et du vin...

Mardi 31 mai, le ciel est mitigé ce matin, va-t-il pleuvoir? Assurément d'après Météo-France. Après 15 kilomètres j'arrive à Saint Dié. Les rues n'ont pas beaucoup de charme, entre le béton largement présent d'une architecture post 1945 et les rues au carré: BOF ! Je ne reste pas plus longtemps surtout que le temps est couvert maintenant.

072-Rue Thiers à Saint Dié

 

 

 

 

 

 

 

La rue Thiers, dans le centre-ville de Saint-Dié, bof...

 

 

 

 

 

 

 

 

Direction le Col de Sainte Marie. Le gros du trafic passe par le tunnel. Il fut utilisé initialement par le train. Mais son usage changea pour l'automobile en 1976, ce qui soulagea les riverains de la route du col. La catastrophe du tunnel du Mont Blanc eu pour effet la fermeture du tunnel vosgien pour des travaux de mises aux nomres de sécurité de l'ouvrage...

074-Virage dans la Col de Sainte-Marie

 

 

 

 

 

 

Ca grimpe bien !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le vent est favorable, mais malgré un bon revetement l'ascension est difficile. Aucune régularité dans la pente, ca fait mal au jambes. La température baisse peu à peu. Avec l'humidité, il émane de la foret de sapins une belle odeur. Un  virage en lacet permet de se rendre compte de la déclivité, 10% par endroits. Ce sont les quatre derniers kilomètres qui sont les plus durs.

075-Col de Sainte-Marie

 

 

 

 

 

 

 

 

Me voilà en haut du col...

 

 

 

 

 

 

 

Le col est situé à plus de 770 mètres, ce n'est pas le plus haut du massif. Ici c'est l'ancienne frontière datant de 1870. Une borne allemande est encore en place au col. Voilà le département du Haut-Rhin et donc la région de l'Alsace, je m'approche du but! La descente vers Sainte-Marie-aux-Mines est vertigineuse, 10% en moyenne jusqu'au village.

078-spécialité locale

 

 

 

 

 

 

 

Un p'tit creux ???

 

 

 

 

 

 

 

 

La pluie apparue au sommet rend la descente délicate à négocier. En serrant les freins à morts, il faut plusieurs arrets pour se degourdir les doigts crispés. La remorque pousse vraiment! Lapluie redouble dans la vallée. Je retrouve une circulation importante peu avant l'arrivée dans la plaine d'alsace. Il est midi lorsqu'une tarte flambée m'interpèle dans un restaurant.

080-Grappe Alsacienne

 

 

 

 

 

 

 

Un futur grand vin...

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vais m'y rechauffer. Maintenant c'est la route des vins vers le sud que je vais suivre. Tout le coteau est occupé par les vignes. La route se fraye un chemin à flanc de coteau. Les villages avec les maisons à l'architecture typique (pans de bois et colombages se suivent. Voilà Ribeauvillé. Les teintes pastel des maisons créent un kaliédoscope de toute beauté.

081-Saint Hippolyte

 

 

 

 

 

 

 

 

A saint Hippolyte...

 

 

 

 

 

 

 

Le château du Haut Koenisbourg vieux de 8 siècles veille sur la plaine d'Alsace Il fut construit pour faire partie d'une ligne de défense de la plaine. Voilà Hunawihr et son centre de réintroduction des cigognes. Elle sont en liberté ici. Par ailleurs, on peux voir en haut des toits des villages aux alentours des nids pour les accueillir.

092-La Cigogne

 

 

 

 

 

 

 

Une cigogne, symbole de l'Alsace...

 

 

 

 

 

 

 

 

Le village suivant est Riquewihr, village viticole et médiéval, est encore plus beau que Ribeauvillé à mon gôut. Dans le vignoble qui enserre les villages, c'est principalement du vin blanc qui est produit, comme le Riesling et le Tokay notamment.

 090-Ammerschwihr

 

 

 

 

 

 

Le vignoble à Ammerschwihr...

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais il existe des appelations comme le Kaefferkopf produit à Ammerschwihr, non-loin de Colmar. 093-Ammerschwihr

 

 

 

 

 

 

Ma gourde est vide, pourriez-vous me la remplir s'il vous plait?

 

 

 

 

 

 

 

 

Il pleut toujours.Direction Colmar et un hotel pour la nuit. Je visiterais la ville demain matin avant de repartir plein nord en direction de Strasbourg... 104 kilomètres humides aujourd'hui...

 

Carte de l'étape :

 

etape05

 

Profil de l'étape :

 

etape05-profil

Lire la suite

Etape04-Vittel(88)-Raon-l'Etape(88)

31 Mai 2011 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #Paris-Strasbourg Mai 2011

Vittel - Raon-l'Etape 116 kms

Paris - Raon-l'Etape 506kms

Une image d'Epinal entre Saône et Meurthe...

Lundi 30 Mai, 8h30 il fait déjà 25° lorsque je quitte Vittel après un passage à la pharmacie pour les coups de soleil de la veille. Le vent souffle toujours, mais il est plus au sud que la veille. Ça monte dès la sortie de la ville. Fini le calme sur les routes. Les camions reviennent en force! Direction Viomenil, première destination du jour. Le relief est très marqué. En haut des côtes, on peux déjà apercevoir les sommets vosgiens au loin.

055-Paysage vers Viomenil

 

 

 

 

 

 

 

Le paysage valloné au sud de Vittel...

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans les petits villages les paysans s'empressent de rentrer le bois, surement à cause des orages annoncés pour demain. Le paysage hésite entre champs, pâtures et foret. J'approche de la ligne de partage des eaux, celle qui sépare le bassin de la Méditerranée de la Mer du Nord. J'arrive à Viomenil, au bout de 30 kilomètres. Ici deux rivières partent dans les direction opposées. Le Madon, un affluent de la Moselle coule vers le nord.

057-source de la saône

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Source de la Saône à Viomenil, presque à sec...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et de l'autre coté du village c'est la Saône qui prend sa source à quelques pas du Madon. Elle file vers le sud pour rejoindre le Rhône à Lyon (mais ca c'est une autre histoire, à suivre dès début juillet...). La source est prèsque à sec, un léger filet d'eau coule en contrebas, dans le lavoir. Grande transition avec son confluent à Lyon! Pas besoin de faire le grand écart pour enjamber la Saône ici !

058-la saone entre les jambes

 

 

 

 

 

 

 

La Saône coule entre les pieds, je peux le faire ici, mais pas beaucoup plus loin!

 

 

 

 

 

 

 

Un panneau affiche la ligne de partage des eaux dans le village, je suis ici à 400 mètres d'altitude, au coeur des monts Faucille. Prochaine étape, Epinal, c'est la préfecture du département. Mais pour l'atteindre, il y a plusieurs vallons à traverser. Je croise le Canal de l'Est qui relie la Saône à la Moselle. Il permet la liaison navigable entre le nord et le sud. Sa construction était déjà en projet à l'époque de l'empereur Néron, mais ce n'est qu'en 1870 qu'il fut construit pour désenclaver cette partie de la Lorraine restée française.

056-ligne de partage des eaux

 

 

 

 

 

 

Ligne de partage des eaux, le vélo est déjà prêt pour rejoindre le sud: patience, c'est pour cet été !

 

 

 

 

 

 

 

 

Ses berges sont en cours d'aménagement en piste cyclable. L'arrivée dans Epinal se fait par des pentes de 10%, les freins sont serrés à fond! Me voilà sur les bords de Moselle. La vieille ville se trouve sur l'autre rive, coté est. Il est midi lorsque je m'attable pour manger un bon plat de pâtes, des sucres lents. Idéal pour recharger les batteries! Il fait très chaud en début d'après-midi. Une couche de crème sur les coups de soleil et je pars faire un tour dans la ville historique.

062-maison dans le vieux Epinal

 

 

 

 

 

 

Les belles couleurs dans le centre historique d'Epinal...

 

 

 

 

 

 

 

 

On retrouve bien le Grès Rose dans plusieurs édifices, les couleurs sont magnifiques! Un peu plus loin sur les berges de la Moselle se trouve le musée de imagerie; les célèbres images d'Epinal. Le principe était simple : une image gravée sur une planche de bois, une presse à bras et des pochoirs pour les couleurs. Ces images ont fait la renommée de la ville. Epinal a connu un essor important à la fin de la guerre de 1870. Les industriels du textile fuyant l'occupation germanique sont venus s'installer ici car le département est resté français.

060-la Moselle à Epinal

 

 

 

 

 

 

 

La Moselle à Epinal...

 

 

 

 

 

 

 

 

Direction Maintenant Rambervilliers. La route est large, au revêtement idéal, mais malheureusement très passante cet après-midi. Elle relie Epinal à Saint-Dié, autre grande ville des Vosges. Le vent favorable m'entraîne à une vitesse de presque 30 kms/h sans forcer. Les montées sont à peine perceptibles. Voilà Rambervilliers, ici aussi le grès rose est mis à contribution, notamment dans la construction du très bel hôtel de ville. Ici, à l'instar de la bête du Gévaudan, la bête des Vosges sema la peur chez les éleveurs.

065-l'hotel de ville de rambervilliers

 

 

 

 

 

 

 

L'Hôtel de Ville de Rambervilliers, en grès rose...

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1975, on remarque des empreintes non identifiable d'un carnassier. Pendant presque 20 ans des ovins et bovins seront retrouvés morts, et même des chevaux seront blessés. Le nom est maintenant repris par une bière ambrée produite dans la région. Il reste encore quelques kilomètres pour atteindre Baccarat. La route continue de prendre de l'altitude jusqu'à la limite départementale avec la Meurthe-et-Moselle dans une foret de sapins. Aussitôt le col passé, un superbe billard me mène à Baccarat, cité du cristal.

067-chaque lampe coute 800 euros

 

 

 

 

 

 

 

A Baccarat, chacune de ces lampes est vendue 800€ !

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est Louis XV qui permit à la ville de démarrer une activité de verrerie, mais qui périclita jusqu'en 1806. Quelques années plus tard la ville connaît un nouvel essor en se lançant dans la cristallerie. C'est un succès retentissant puisque la cristallerie devient fournisseur des famille royales. C'est une renommé mondiale qu'acquiert la ville baignée par la Meurthe. Je vais remonter sa vallée jusque Raon l'Etape, la Porte des Vosges.

068-lustre en Baccarat

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pas de tarif affiché quant à ce lustre...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La halle au blé est un bel édifice, construit en grès rose, comme l'hôtel de ville lui faisant face, avec les arches. Fin de l'étape du jour après 116 kilomètres... Toujours un soleil estival aujourd'hui, mais pas de nouveaux coups de soleil ! Et dire que demain la pluie est annoncé pour toute la journée... Ça faire drôle ce changement de météo !

 

Carte de l'étape :

 

etape04

 

 

Profil de l'étape :

 

etape04-profil

Lire la suite

Etape03-Wassy(52)-Vittel(88)

30 Mai 2011 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #Paris-Strasbourg Mai 2011

Wassy - Vittel 120 kms

Paris - Vittel 390 kms

Les voies et voix de Jeanne d'Arc

Dimanche 29 Mai, troisième jour du périple. Après une bonne nuit au calme sous la tente direction le centre-ville pour un petit dèj en terrasse... Wassy, c'est ici qu'eu lieu le premier massacre de protestants. Ils étaient réunis dans une grange par les soldats du Duc de Guise en Mars 1562. Ils ont tous été tués. Cet évemment marque le début des guerres de religions.

038-Wassy grange du massacre

 

 

  

 

 

 

 

La Grange du Massacre protestant à Wassy...

 

 

 

 

 

 

 

 

Le musée de temple protestant est là pour la mémoire... Wassy c'est aussi l'exploitation du minerai de fer qui était abondant ici. Direction Joinville, dans la haute vallée de la Marne. Le relief est plus marqué que la veille. C'est une succession de montagne russes, mais l'attitude augmente à chaque fois un peu plus. Le vent est d'une aide appréciable ce matin. Les routes sont toujours très calmes ce matin. Il n'y a pas beaucoup de cyclistes non plus. Voilà la belle et longue descente vers Joinville et les bords de Marne.

040-Joinville Quai des peceaux

 

 

 

 

 

 

 

Les bords de Marne sur le quai des Peceaux à Joinville...

 

 

 

 

  

 

 

La route est large et les virages peu marqués, un vrai plaisir. Joinville, et ses bords de Marne, au charme indéniable, c'est aussi un château, celui du Grand Jardin. A la sortie de la ville, une voie verte est en cours d'aménagement de Saint-Dizier vers Langres pour rejoindre la Bourgogne à vélo, excellente idée! je remonte maintenant une vallée du Rongeant, petit ruisseau qui alimente la Marne et j'arrive à Poissons, petite bourgade jumelé avec..... Avril !

043-jumelage original!

 

 

 

 

 

 

 

 

Jumelage original !

 

 

 

 

 

 

 

Et ce n'est pas une blague! Après un long faux plat montant, c'est une vraie ascension qu'il faut gravir pour arriver à la limite Haute-Marne - Vosges. Les champs alternent avec les pâtures. Au loin c'est le village de Grand, connu pour son amphithéatre et ses mosaïques. J'y arrive pour midi. Les derniers kilomètres sont durs, sûrement un début de fringale car le petit déj était léger... Heureusement que l'épicerie est encore ouverte! L'amphithéâtre date du premier siècle, il pouvait contenir plus de 17000 personnes, autour d'une arène.

046-Amphitheatre de Grand

 

 

 

 

 

 

 

Une partie de l'amphithéâtre de Grand...

 

 

 

 

 

 

 

 

Il fut découvert au XVIIIème siècle, mais les travaux de dégagement ne furent réalisés qu'en 1963. La Mosaïque fut mise à jour au XIXème siècle. D'une surface supérieure à 230 m2, elle pavait le sol d'une pièce de l'ancienne basilique aujourd'hui détruite. Il reste encore une partie des fondations. Grand, c'est aussi le village natal d'Etienne Pariste, le fondateur de la SPA.

051-Domremy-Maison natale de Jeanne d'Arc

 

 

 

 

 

 

 

La maison natale de Jeanne d'Arc à Domremy...

 

 

 

 

 

 

 

 

En début d'après-midi, direction Domremy, en traversant la foret de Grand, Un vrai bonheur cette route avec son revetement idéal, et ses montagnes russes à travers la foret de hêtres et de sapins. Voilà la vallée de la Meuse, le vent est toujours favorable et le soleil cogne sérieusement. La Basilique du Bois-Chenu est sur ma route. Elle fut construit à l'endroit où Jeanne d'Arc aurait entendu les voix.

052-la meuse

 

 

 

 

 

 

 

La Meuse, vers Domremy...

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet édifice, construit à flanc de coteau est visible de très loin. C'est dans le village juste en contre-bas que se trouve sa maison natale. On peut la visiter. Elle se trouve à deux pas de la Meuse, encore petit cours d'eau à cet endroit. Il reste encore presque 50 kilomètres pour rallier Vittel, je remonte la charmante vallée du Vair, petit affluent de la Meuse par les petites routes. Le revêtement est toujours impeccable et le paysage est très agréable. Voilà au loin Vittel, j'y arrive après 120 kilomètres de belles montagnes russes à travers de beaux paysages...

054-Vittel

 

 

 

 

 

 

 

Un grand Hotel de Vittel, non-loin des thermes...

 

 

 

 

 

  

 

 

Vittel ville thermale, tout comme sa voisine Contrexeville. On y soigne les problèmes de diabète et de vessie depuis qu'au XVIIIème siècle un médecin s'aperçut que la source avec des vertues curatives sur les calculs rénaux. Les belles demeures style art nouveau côtoient les thermes et autres grands hotels et Casino. Le Casino fut construit sur les plans de Charles Garnier, l'architecte de l'Opéra de Paris. Pas de cure pour moi, je n'ai pas le temps.... Plus tard peut-être, quai sait...

 

Carte de l'étape :

 

etape03

 

Profil de l'étape :

 

etape03-profil

Lire la suite

Etape02-Nogent-sur-Seine(10)-Wassy(52)

29 Mai 2011 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #Paris-Strasbourg Mai 2011

Nogent-sur-Seine - Wassy 145 kms

Paris - Wassy 270 kms

A l'Aube du Der...

Deuxième jour du périple, direction la Haute-Marne en remontant les cours d'eau. Nogent, ville où les Claudel, Paul et Camille, ont résidé pendant plusieurs années. Camille y apprendra les bases de la sculpture. Leur maison est devenue un musée où l'on trouve la plus grande collection de ses sculptures... En sortant de Nogent, je retrouve la vaste plaine de la seine, aux confins de l'Aube et de la Marne.

024-Moulin de Nogent sur Seine

 

 

 

 

 

 

 

La Seine à Nogent...

 

 

 

 

 

 

 

 

La centrale nucléaire recrache sa vapeur d'eau dans un ciel entièrement bleu. Le Canal de la Haute Seine permet de remonter vers Troyes. Le fleuve décrit ici une série de méandres, il semble chercher son chemin. Il faut dire aussi que par endroits la Seine se divise en de multiples petits bras dans une zone marécageuse boisée se situant autour de son confluent avec l'Aube. Non loin de là se trouve le village de Pont-sur-Seine.

025-Confluent Seine-Aube

 

 

 

 

 

 

 

Le confluent Seine(à gauche) - Aube(à droite)...

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 8 septembre 1961 s'y déroula une tentative d'attentat à l'encontre du Général de Gaulle alors qu'il rentrait à Colombey-les-deux-églises. Tous les auteurs présumés furent arrêtés, sauf un. Leur procès se déroula moins d'un an plus tard à Troyes dans un contexte très défavorable pour les accusés, et pour cause, il a eu lieu juste après l'attentat du Petit-Clamart...

026-Paysage de l'Aube

 

 

 

 

 

 

 

Début d'étape très plate...

 

 

 

 

 

 

 

 

La route que j'emprunte longe le lit de la Seine et de l'Aube au delà de Marcilly-sur-Seine. Au nord c'est la Champagne des céréales et ses vastes champs à perte de vue. Marcilly-sur-Seine, c'est ici que l'Aube vient déverser dans la Seine toute l'eau qu'elle transporte. En fait, à cet endroit le débit de la Seine est bien inférieur à celui de l'Aube. En toute logique on pourrait penser que la Seine se jette dans l'Aube... et plus loin en aval, à Monterau, que l'Aube se jette dans l'Yonne !

030-Plaine céréalière

 

 

 

 

 

 

 

Vaste plaine céréalière de Champagne...

 

 

 

 

 

 

 

 

Et c'est donc l'Yonne qui coule à Paris ! Je remonte la large vallée de l'Aube. Les villages sont très calmes ce matin... La route est plutôt agréable avec ce vent de dos, mais par endroits le revêtement est très médiocre. Voilà Arcis-sur Aube, ville natale de Danton. Cet Avocat et homme politique a joué un grand rôle pendant la révolution. Mais il finira guillotiné après un procès pour "être un ennemi de la république".

031-Eglise à pans de bois

 

 

 

 

 

 

 

Une église à pans de bois vers le lac du Der...

 

 

 

 

 

 

 

 

Je quitte bientôt la vallée de l'aube. Au fur et à mesure, le relief s'élève légèrement. Peu avant Chavanges, je passe dans le bassin versant de la Marne. Le paysage change, il y a beaucoup moins de champs, mais plus de pâtures. Les maisons (et même des églises) à pans de bois sont de plus en plus présentes. J'approche maintenant du Lac du Der. C'est le plus grand lac artificiel d'Europe. Il fut crée en 1974 pour éviter les effets des crues et d'inondations dues à la Marne sur la région parisienne.

032-Lac du Der

 

 

 

 

 

 

 

Le lac du Der...

 

 

 

 

 

 

 

 

Conjointement à ce lac, deux autres furent créés sur l'Aube et la Seine à l'est de Troyes. Pour le mettre en eau, il a fallu rayer de la carte trois villages entiers ! Le Lac est devenu maintenant une halte pour les oiseaux migrateurs et une réserve ornithologique importante. Pour les amateurs de la nature et du sport, une belle piste cyclable est aménagée autour du lac et a beaucoup de succès! A Giffaumont, une base nautique a été créée et rencontre en grand succès également. Je continue toujours plein Est, en direction de Wassy, terme de l'étape du jour.

033-Piste cyclable du lac

 

 

 

 

 

 

La piste cyclable autour du lac...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Déjà plus de 130 kilomètres au compteur, et il en reste encore à parcourir. Le relief fait mal aux jambes mais le vent favorable aide bien dans la progression à travers les pâtures et la forêt. Les villages sont toujours aussi calmes. A part un coq ou quelques oiseaux, pas un bruit! Me voilà en Haute-Marne. Ce département mérite bien son nom et pour cause, ça grimpe de plus en plus.

036-Giffaumont Champaubert

 

 

 

 

 

 

 

Architecture typique autour du Der...

 

 

 

 

 

 

 

 

Wassy est maintenant devant moi, direction le camping pendant que la commune toute entière fait l'inauguration de sa place centrale fraîchement restaurée... J'irai voir ça demain, en partant pour Vittel. 145 kilomètres de vent favorable, entre l'eau de la Seine de l'Aube et du Der...

 

Carte de l'étape :

 

etape02

 

Profil de l'étape :

 

etape02-profil

Lire la suite

Etape01-Paris(75)-Nogent-sur-Seine(10)

28 Mai 2011 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #Paris-Strasbourg Mai 2011

Paris - Nogent-sur-Seine 125kms

La Brie sur un plateau !

Direction plein Est, la Place de la Nation est le point de départ ce matin. C'est l'une des grandes places de l'est parisien. Anciennement nommée Place du Trône, puis du Trône renversé au lendemain de la révolution, large de plus de 250 mètres, elle accueille au centre un bel ensemble en bronze construit par Jules Dalou. Cet ensemble nommé le Triomphe de la République représente les symboles de la république, à savoir, la liberté, la justice, le travail, l'instruction, le suffrage universel et la paix.

001-Triomphe de la république-Paris

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Triomphe de la République, au centre de la Place de la Nation...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au pied de cet ensemble, il y avait des crocodiles représentant les ennemis de la république, mais ils furent fondus par le gouvernement de Vichy en 1941. A noter que le Triomphe de la République a le regard tourné vers La Bastille, un autre symbole de l'après révolution française! A la sortie de la place deux grandes colonnes servent de piédestal à deux statues, celle de Saint Louis et celle de Louis Philippe.

002-Colonnes du Trône-Paris

 

 

 

 

 

 

 

Les colonnes de la Barrière du Trône, et au centre de la photo on distingue la Tour Eiffel...

 

 

 

 

 

 

 

Elle se trouvent sur l'ancienne barrière d'octroi qui ceinturait Paris. Elles furent construit par l'architecte Ledoux. Il a aussi construit les Salines Royales d'Arc-et-Senans, une référence! Elles dépassent les toits parisiens avec presque 30 mètres de haut. Plus on s'éloigne vers l'Est, plus la Tour Eiffel apparaît dans la perspective de la place de la Nation...

003-Chateau de Vincennes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le donjon du Chateau de Vincennes...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je quitte paris en traversant les boulevards maréchaux. c'est une ancienne route militaire longeant l'enceinte militaire de Thiers. On appelle plus communément cette voie circulaire "les Maréchaux" car tous les noms de ces boulevards sont empruntés à des maréchaux d'empire. Exit Paris, Voilà Vincennes, Le bois qui porte son nom est l'un des deux poumons verts de la capitale.

  004-Bois de Vincennes

 

 

 

 

 

 

 

La route très calme dans le Bois de Vincennes, plus grand espace vert de Paris...

 

 

 

 

 

 

La longue ligne droite me mène au pied du château de Vincennes. A l'origine, c'était un simple pavillon de Chasse que Louis VII fit fortifié au XIIème siècle. Le château deviendra par la suite une résidence royale sous Charles V. Son donjon est l'un des plus hauts d'europe, 52 mètres. Voilà le bois de Vincennes, ici le calme et la verdure reprennent leurs droits. C'est le rendez-vous des joggeurs et des cyclos à deux pas de Paris.

005-Joinville le pont

 

 

 

 

 

 

 

La Marne à Joinville-le-Pont...

 

 

 

 

 

 

 


Il accueille aussi un zoo, actuellement en rénovation, un parc floral, un hippodrome et l'Insep (Institut National du Sport et de l'Etude des Performances). Voilà Joinville-le-Pont et ses bords de Marne. Les saules pleureurs semblent caresser le cours d'eau du bout de leurs branches. Un havre de paix et de verdure que l'agitation urbaine a oublié, tant mieux !

  006-Bords de Marne-Joinville

 

 

 

 

 

 

 

Un club d'aviron sur l'autre rive de la Marne...

 

 

 

 

 

 

 

La promenade pedestre et cycliste premet de profiter de cette ambiance bucolique. Entre belles villas et écoles d'avirons les fameuses guinguettes, présentes depuis plus d'un siècle pour certaines, apportent un dépaysement assuré pour les parisiens en manque de verdure. Des croisières sont même organisées sur cette partie de la rivière. 010-Guinguette Chez Gegène-Joinville

 

 

 

 

 

 

 

La célèbre guinguette "Chez Gégène"...

 

 

 

 

 

 

   

Les guinguettes apparaissent vers 1860 sur les bords de Marne. Les parisiens en manque de verdure viennent se détendre et canoter en fin de semaine dans cet écrin de verdure à quelques pas de Paris. Les guinguettes connaissent un succès grandissant avec l'arrivée du train. On y boit, on y mange et on y danse dans une ambiance bon enfant.

013-Paysage de Brie

 

 

 

 

 

 

 

Paysage de Brie...

 

 

 

 

 

 

 

 

Le succès est tel que les impréssionnistes vont s'emparer du phénomène et l'immortaliser avec Cézanne notamment. Les bords de Marne inspireront aussi nombre de chansons (A Joinville lePont... Pont Pont !). Je quitte ici la Marne pour filer plein Est vers Pontault-Combault. Mais il faut pédaler jusque Tournan pour quitter cette banlieue essentiellement pavillonnaire et arriver en pleine campagne.

015-Porte St-Jean de Provins

 

 

 

 

 

 

 

La porte St-Jean de la ville médièvale de Provins...

 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà la Brie, ce vaste plateau d'est du bassin parisien est essentiellement boisée à ouest et céréalière au fur-et-à-mesure de l'avancé vers l'est. Au loin, la raffinerie de Grandpuits gache le paysage très légèrement valloné. Quelques kilomètres plus loin, c'est la Tour César de Provins qui apparait.

020-Tour César

 

 

 

 

 

 

 

La Tour César, qui domine la ville...

 

 

 

 

 

 

 

 

Cité médiévale classée au patrimoine mondial de l'Unesco, la ville connaît un essor au début du moyen-age, elle sera la ville des plus grandes foires de Champagne. Elle frappera même sa propre monnaie, signe d'un rôle majeur. En venant le paris, on entre dans la cité médiévale, construite sur  un promontoire par la Porte St-Jean, l'un des points de passage dans les remparts encore présents.

017-Ville médiévale de Provins

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une maison à pans de bois dans la cité médiévale de Provins...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les belles maisons à pans de bois et de torchis sont magnifiques. Voilà la Tour de César, de forme octogonale sur une base carrée, elle date de XIIème siècle et offre une vue sur les champs à perte de vue ainsi que sur la ville haute à l'ouest, la vallée de la Voulzie et la ville basse à l'est. Avec la Tour de César, emblème de la ville, il y a aussi la Rose, depuis que Thibault IV de Champagne l'a rapportée des croisades au XIIIème siècle. Une descente vertigineuse me mène dans la ville basse, qui concentre l'activité économique sur les rives de la Voulzie.

018-Ville médiévale de Provins

 

 

 

 

 

 

 

Une rue dans la cité médiévale...

 

 

 

 

 

 

 

 

Il reste encore 20 kilomètres pour atteindre Nogent-sur-Seine. Je quitte Provins par un vallon très calme. Le vent favorable me permet d'avancer à bon train jusqu'au bout du plateau de la Brie, juste avant la descente vers la plaine du nogentais. Il n'a pas plu depuis plusieurs semaines, les cultures céréalières en souffrent.

023-Regards sur la plaine de la Seine

 

 

 

 

 

 

 

 

Vue sur la plaine du nogentais...

 

 

 

 

 

 

 

Voilà Nogent-sur-Seine. C'est la limite de navigabilité amont sur la Seine. Pour poursuivre leur remontée, les bateaux doivent emprunter le canal qui longe la Seine. Ici le cours d'eau est mis à contribution. Tout d'abord pour les moulins de la ville. Il faut dire qu'avec les champs à perte de vue, il y a de quoi faire ! Et aussi pour refroidir les deux réacteurs de la centrale nucléaire toute proche. Ces 2 réacteurs alimentent un tiers de la région parisienne en électricité. Depuis la catastrophe japonaise, le gouvernement français à commandé un audit des centrales nucléaires du pays. Un geste pour apaiser l'inquiétude de nos concitoyens... Un rapport de plus qui prendra la poussière sur les étagères, assurément! Fin de l'étape ici après 125 kilomètres à travers la Brie, servie sur un (grand) plateau...

 

Carte de l'étape :

 

etape01

 

Profil de l'étape :

 

etape01-profil

Lire la suite

Paris-Strasbourg-Mai 2011

20 Mai 2011 , Rédigé par Xavier Schmitt Publié dans #Paris-Strasbourg Mai 2011

Pour le deuxième parcours de l'année, je m'en vais voir les cigognes au pays du Riesling. En traversant la Brie, la vallée de l'Aube, le Lac du Der, je file sur les traces de Jeanne d'Arc, de l'eau de Vittel et de la source de la Saône. Ensuite ça sera le tour d'Epinal et ses images, Baccarat et sa cristallerie, les sommets boisés des Vosges, la plaine d'Alsace et son vignoble pour finir devant la cathédrale de Strasbourg. Environ 650 kilomètres en 6 jours pour rallier les bords du Rhin avec le beau temps j'espère...

Départ prévu le 28 Mai 2011.

 

paris-strasbourg

Lire la suite